Samedi 6 mai 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Sports
Femme magazine
Culture
Lettre de province  
Soit dit en passant
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Un scrutin en chiffres

Depuis l’instauration du multipartisme, les Algériens sont appelés à voter pour la sixième fois dans le cadre législatif. Ce matin du 4 mai 2017, les électeurs, au nombre de 23 251 503, dont 45,82% de femmes, sont attendus dans 56 000 bureaux de vote, pour élire leurs 462 représentants qui se présentent à travers 57 partis et qui sont au nombre de 11 300, portés sur 398 listes, dont 716 appartenant à 63 partis politiques et 10 584 faisant partie d’alliance de partis et indépendants.
Mounira Amine-Seka - Alger (Le Soir)
- Ces élections ont du mal à démarrer. Vers 10h, on compte 4,13% de taux de participation sur tout le territoire national. Si Tindouf affiche un taux de participation de 13,84%, Tizi-Ouzou n’en compte qu’1,84% ; et Constantine affiche le chiffre de 2,24%, alors que Jijel n’atteint que les 2,66%, précédée par Annaba qui affiche 2,82%. Ghardaïa, qui a vécu des évènements sanglants, ces deux dernières années, affiche un taux de 3,51%. L’appel au boycott a-t-il eu raison de ce moment sur lequel compte le gouvernement actuel ? On le saura en fin de journée.
A midi, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Bedoui, annonce que le taux de participation à 10h atteint les 4,13%, ce qui est une petite progression «rassurante», par rapport à 2012 où il était de 4,11%, à la même heure. «Ce qui marque la prise de conscience des enjeux politiques de cet acte citoyen», déclare-t-il. Une amélioration de 0,02%. Selon la même source, la diaspora a participé à hauteur de 6,99%, à travers le monde.
A quatorze heures, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales fait état d’un bond de participation passant de 4,13%, à 10h, à 15,58%, soit une augmentation de 11,45%, en quelques heures. Et de souligner que le vote se poursuit de «façon ordinaire». Ainsi, Tizi-Ouzou passe à un taux de 7,37%, Jijel à 10,63%, Constantine à 14,69%, Annaba à 16,19%, Ghardaïa à 17,78% et Tindouf à 32,07%.
A seize heures, M. Abdelouahab Derbal annonce que «selon les comptes-rendus consolidés de nos représentants au niveau de toutes les wilayas, le taux de participation est de 36%», lors d’un point de presse qu’il a improvisé au siège de sa commission, précisant que ce n’est qu’une première évaluation approximative établie sur la base des constats dans les wilayas. Selon la même source, les plus forts taux ont été enregistrés au niveau de Béchar et Tindouf où les dernières estimations se situent entre 35 et 45%. Une heure plus tard, les chiffres sont annoncés par M. Bedoui, déclarant que le taux est établi à 33,53%.
A dix-huit heures, l’opération de vote est prorogée dans 43 wilayas dont 11 partiellement. Les 32 wilayas concernées par la prorogation sur l’ensemble de leurs communes sont : Adrar, Batna, Annaba, Constantine, Naâma, El-Bayadh, El-Tarf, Tipasa, Sidi-Bel-Abbès, Médéa, Relizane, Mila, Aïn-Témouchent, Skikda, Ghardaïa, Mascara, M'sila, Sétif, Illizi, Tissemsilt, Biskra, Oum-El-Bouaghi, Ouargla, Guelma, Tindouf, Alger, Aïn-Defla, Laghouat, Oran, Tlemcen, Tiaret et El-Oued.
Quant aux 11 wilayas concernées par la prorogation partielle, il s’agit de Blida, Tébessa, Tamanrasset, Jijel, Tizi-Ouzou, Bordj-Bou-Arréridj, Khenchela, Bouira, Béchar, Boumerdès et Béjaïa.
C’est à vingt heures que le scrutin des élections législatives prend fin, sur l’ensemble du territoire national, après une journée de vote mouvementée dans certaines wilayas, comme cité ci-dessous, dans les «événements marquants».
Au lendemain du vote, vendredi matin, Alger se réveille doucement, dans un calme quasi-général. Les résultats se font attendre et ne sont transmis par le ministère de l’Intérieur que vers quatorze heures, affichant les résultats : FLN : 164 sièges, dont 50 femmes. RND : 97 sièges dont 32 femmes. Alliance MSP : 33 sièges dont 6 femmes. Indépendants : 28 dont 6 femmes. TAJ : 19 sièges dont 4 femmes. Ennahda : 15 sièges dont 4 femmes. FFS : 14 sièges dont 3 femmes. MPA : 13 sièges dont 3 femmes. PT : 11 sièges dont 3 femmes. RCD : 9 sièges dont 3 femmes. ANR : 8 sièges dont 4 femmes. Ainsi, plusieurs autres partis obtiennent entre 1 et 4 sièges. Au total, les sièges de l’Assemblée populaire nationale accueilleront 118 femmes.

Evènements marquants
Quelques heures après le début des élections, des citoyens investissent quelques bureaux de vote, à Bouira, pour les saccager et laisser au vent les milliers de listes, sur les bords de routes.
Dans la wilaya d’El-Oued, une urne a été détruite, dans l’après-midi, au bureau de vote 201, réservé aux hommes, relevant du centre électoral Laïd-Berka, au quartier El-Aouachir, dans la commune de Robbah, à 15 kilomètre du chef-lieu de la ville d’El-Oued. Ceci intervient le lendemain du rassemblement d’un groupe de citoyens, pour protester contre «le refus» de l’administration de délivrer des procurations de vote de leurs proches, afin de leur permettre de voter. A ce propos, le coordinateur de la permanence de wilaya de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) a affirmé avoir saisi la HIISE.
Vers midi, le vice-président d’un bureau de vote à Constantine se fait arrêter au niveau de la cité Bellevue, pris en flagrant délit de falsifier les cartes d’électeurs. Il a déclaré avoir des procurations de personnes de son entourage afin de voter en leur nom. L’affaire sera transmise à la HIISE.
Selon M. Derbal, président de la HIISE, les cas émanant des partis en lice, pour les législatives, représentent des «entorses à la réglementation» en vigueur et sur lesquelles seuls les procureurs généraux au niveau des wilayas sont habilités à statuer. La Haute Instance indépendante de surveillance des élections a été destinataire, jeudi, depuis le début de l’opération de vote, jusqu’à sa fin, de 358 saisines, au niveau national, dont la majorité relevant de l’irrespect de l’aspect organisationnel, selon la même source.
M. A.-S.

Résultats au niveau national
- FLN : 164, dont 50 femmes.
- RND : 97, dont 32 femmes.
- Alliance MSP : 33, dont 6 femmes.
- Indépendants : 28, dont 3 femmes.
- Parti TAJ : 19, dont 4 femmes.
- L'Union Adala-Ennahda-Binaa : 15, dont 4 femmes.
- FFS : 14, dont 3 femmes.
- Front El Moustakbel : 14, dont 2 femmes.
- MPA : 13, dont 3 femmes.
- PT : 11, dont 3 femmes.
- RCD : 9, dont 3 femmes.
- ANR : 8, dont 4 femmes
- MEN : 4 sièges.
- Parti El-Karama : 3 sièges.
- PLJ : 2 sièges.
- PJ : 2 sièges.
- AHD 54 : 2 sièges.
- RNR : 2 sièges, dont 1 femme.
- El Infitah : 2 sièges.
- FMN : 2 sièges.
- FDL : 2 sièges.
- PNSD : 2 sièges.
- FNA : 1 siège.
- El Fadjr El Jadid : 1 siège.
- Mouvement El Islah : 1 siège.
- Alliance El Fath : 1 siège.
- FNJS : 1 siège.
- FAN : 1 siège.
- UFDS : 1 siège.
- FNL : 1 siège.
- PRA : 1 siège.
- UPRN : 1 siège.
- UNPD : 1 siège.
- MNTA : 1 siège.
- MCL : 1 siège.
- PJP : 1 siège.
- FJDPC : 1 siège.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site