Samedi 6 mai 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Sports
Femme magazine
Culture
Lettre de province  
Soit dit en passant
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Béjaïa
Le RCD et le FFS en net recul


Comme pour les précédents scrutins, la wilaya de Béjaïa a encore très peu voté lors des législatives de jeudi dernier. 18,51% de citoyens inscrits sur les listes électorales se sont rendus aux urnes pour élire les 12 députés au Parlement de la circonscription électorale de Béjaïa.
98 033 votants ont été enregistrés sur les 529 506 électeurs que compte la wilaya. Comparativement aux législatives de 2012 avec un taux de plus de 25% de votants malgré le boycott du RCD, le scrutin de jeudi enregistre une sensible baisse de près de 7 points.
Les taux de votants les plus élevés sont observés dans les communes de Aït Smaïl (41,59%),Taskriout (32,97%) et Tinebdar (32,42%). Dans les municipalités de Tichy et Ferraoun (8%), le scrutin a été massivement boudé par les populations locales avec respectivement uniquement 12 et 8% de participation. Les résultats ont été comme suit : le FFS (4 sièges) a obtenu 20,63% récoltant 17 395 voix suivi respectivement par le FLN (2 sièges) avec un taux de 11,78% et 9936 voix, le RCD (2 sièges ) avec 7 907 voix, le RND (1 siège) avec un taux de 7,15% et 6027 voix, le Front El Moustakbal
(1 siège) avec 5,89% et 4965 voix, le RPR (1 siège) avec 5,37% et 4530 voix et le dernier siège pour la liste d’indépendants, initiative citoyenne conduite par le maire de Tinebdar, Bennadji Braham, avec 5,22% et 4 402 voix.
La lecture des résultats montre un net recul des formations politiques fortement ancrées par le passé dans la région.
Avec un total de 7 sièges en 2012 et 21 700 voix, le FFS a enregistré une perte de plus de 4 000 voix et 3 sièges jeudi dernier. Le RCD qui n’a pas participé aux législatives de 2012 a pratiquement perdu près de la moitié de son électorat de 2007.
En effet, contrairement aux résultats du scrutin de 2007 avec 4 sièges pour 17,51% et 12 700 voix, le RCD a enregistré une baisse de près de 8 points. Il n’a récolté que 7 907 voix et perd ainsi près de 5 000 voix et deux sièges au Parlement. Le RCD et le FFS se sont pratiquement fait laminer par la liste d’indépendants «initiative citoyenne» dans toute la région de Sidi-Aich considérée dans le passé comme le plus important fief en Kabylie notamment du Rassemblement.
Du côté des deux formations de la coalition présidentielle, l’on observe qu’avec 9 936 voix l’ex-parti unique conserve ses deux sièges au Parlement avec pratiquement le même nombre d’électeurs 9 800 voix alors que le parti d’Ouyahia malgré la perte d’un siège garde toutefois le même nombre de suffrages soit 6 027 voix contre 6 400 en 2012.
Le MPA de Amara Benyounès dont la liste a été conduite par le maire de Tazmalt, Smaïl Mira, n’a pas échappé au naufrage électoral comme les 10 autres listes en lice à Béjaïa, disqualifiées au motif qu'elles n'ont pas dépassé les 5% des suffrages exprimés.
Il faut souligner qu'à travers l'écrasante majorité des municipalités de la wilaya, c'est la même ambiance d'un week-end de repos et les citoyens n'affichaient aucun intérêt pour ce scrutin législatif. Dans certaines localités que nous avons visitées à travers la wilaya, c'est la même image de désintéressement qui revient.
Les centres de vote étaient restés presque déserts durant toute la journée. Il faut aussi noter qu’aucun incident majeur n’a été signalé.
A. K.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site