Dimanche 11 juin 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
² Ici mieux que là-bas  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Faits divers : Guelma
2 suspects écroués suite à un détournement


Les enquêteurs de la gendarmerie de Guelma viennent de frapper un grand coup en démantelant un important réseau d'escroquerie.
Le premier responsable du bureau de poste de la commune de Béni Mezline, située à une trentaine de kilomètres du chef-lieu de Wilaya, soupçonné d'avoir détourné près de trente millions de dinars, a été écroué cette semaine avec son complice, a-t-on appris auprès de la cellule de communication du Groupement de la gendarmerie de Guelma.
Les deux hommes sont poursuivis pour «constitution d'association de malfaiteurs», «détournement de deniers publics par personne chargée de mission de service public», «complicité», «escroquerie» et «recel».
Le magistrat instructeur a requis le placement en détention des deux hommes en attendant les suites de l'enquête. Selon une source proche du dossier, les investigations ont démontré que le vol a été réalisé par le receveur seul. Le postier, d'une trentaine d'années, se serait laissé embobiner par un charlatan, un sexagénaire originaire de Drean (Wilaya d'El Tarf), et qui lui aurait fait croire l'existence d'un trésor en métaux précieux, caché dans la région de Boumahra Ahmed, à quelques encablures de Guelma, et dont la récupération nécessite de gros moyens financiers. L'employé qui, ordinairement, effectuait plusieurs opérations, avait détourné 28,6 millions de dinars, avec succès, au 31 mai 2017.
L'alerte avait été donnée par le service de contrôle interne d'Algérie poste. Sitôt alertés, les enquêteurs de la brigade de cette localité ont pris en charge le dossier. Le prévenu était en possession de 500 000 dinars algériens lors de son arrestation. Grâce au travail inéluctable de recoupement et à la collaboration des personnes entendues, les gendarmes ont élucidé cette affaire qui défraie la chronique.
En effet, cinq autres suspects, toujours en fuite, ont été identifiés, dont le prétendu détenteur d'une recette magique de sorcellerie noire, qui serait originaire de l'extrême-sud algérien.
Noureddine Guergour

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site