Lundi 12 juin 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Contribution
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Chronique du jour : DIGOUTAGE
Ministère du bac


Par Arris Touffan
Au train où vont les choses, on va finir par y arriver. Ça semble inéluctable. Le problème prend de telles proportions qu’il faudra, un jour ou l’autre, songer à créer un ministère entier, avec ses scribes et ses responsables, ses bureaucrates et ses pistonnés, et tout le tralala, dévolu uniquement au baccalauréat. Dans le cas où cette idée lumineuse intéresse qui de droit, je suis prêt à lui fournir un projet d’organigramme, fruit d’une réflexion intense que j’ai menée en solitaire depuis au moins trois scandales de fuite. Je verrais bien une direction de l’élaboration des sujets et une autre de leur sécurisation, informatique et pratique. Une direction de la lutte contre les fuites se chargera de ficher tous les individus susceptibles d’être les auteurs ou les receleurs de fuites. Il n’y en aura pas de trop non plus d’une direction de la lutte contre les autres formes de fraude, le «copiage» traditionnel par exemple, qui paraît aujourd’hui affreusement ringard et si peu efficace. La direction de contrôle des téléphones portables aura des agents dans tous les centres d’examen pour repérer les candidats louches qui pourraient utiliser leurs téléphones pour tricher.
Voilà, et même avec ça, pas sûr que la fraude disparaisse.
A. T.
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site