Dimanche 2 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Régions  
Faits-divers  
Monde  
Culture  
Ici mieux que là-bas  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : ÉCOLE SUPÉRIEURE DES TRANSMISSIONS DE KOLÉA
Sortie de 15 promotions de l’élite militaire de l’informatique et de la guerre électronique


Quinze promotions d’officiers dédiées au commandement et à l’état-major, spécialisées dans le must de la technologie moderne, viennent de recevoir leurs diplômes et leurs distinctions militaires, dans l’enceinte de l’Ecole supérieure des transmissions de Koléa.
Parmi ces spécialités haut de gamme, il convient de préciser que plusieurs promotions dédiées à la guerre électronique et à la technologie informatique se sont vu remettre leurs diplômes de fin de cursus. Les détenteurs de licences qui viennent de se spécialiser en informatique et électronique dans le cadre du LMD furent également honorés.
Il convient de préciser, par ailleurs, que l’Ecole supérieure des transmissions de Koléa dispense une formation post-graduée préparée dans le cadre d’un LMD en informatique et en électronique et prépare aussi, après une formation d’une durée de quatre années dont l’une passée à l'Académie militaire de Cherchell, un cursus de spécialisation militaire dans la maîtrise du matériel des transmissions destiné aux unités de combat, aux équipements de communication radio et à des technologies de la guerre électronique et informatique.
Baptisées du nom de Chérif Moussouni, un glorieux chahid de la Wilaya IV historique, décédé au combat, ces 15 nouvelles promotions d’officiers d’active, de commandement et d’état-major sont issues de promotions de l’Ecole supérieure des transmissions de Koléa à l’issue d’une importante cérémonie, présidée par un général-major, directeur central au ministère de la Défense nationale, en présence de plusieurs officiers supérieurs de l’ANP, des représentants de l’Université et des autorités civiles et militaires.
Les nouvelles promotions de cette année sont formées d’officiers de commandement et d’état-major, de perfectionnement et d’application dans les domaines des transmissions, de télécommunications militaires et de la guerre électronique. Ainsi, on a vu des promotions d’officiers de différents corps d’armée, ainsi que des élèves officiers en provenance de Palestine, du Sahara occidental, du Niger et du Mali à l’instar de la marine, l’aviation, l’infanterie, la gendarmerie ainsi qu’une promotion spécialisée en transmissions et communication, composée de plusieurs officiers, spécialisés dans les communications et l’information.
Après une revue des carrés des officiers sortants par le général-major du ministère de la Défense, ce fut au tour du général, commandant de l’école, de prononcer une allocution dédiée aux efforts déployés par l’ANP, et de mettre en exergue l’introduction de moyens pédagogiques modernes, l’adaptation des programmes de formation avec les nouveaux défis technologiques. Les officiers sortants de l’Ecole supérieure des transmissions ont ensuite prêté serment, suivi d’une cérémonie conviviale de remise de grades et médailles aux majors des 15 promotions, parmi lesquels figurent des élèves officiers en provenance de Palestine, du Mali, du Niger et de la République sahraouie.
Houari Larbi

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site