Dimanche 2 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Régions  
Faits-divers  
Monde  
Culture  
Ici mieux que là-bas  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : Calligraphie
Smaïl Metmati expose en France


L’artiste peintre et calligraphe algérien Smaïl Metmati expose au Festival «Là-haut sur la colline», prévu du 29 juin au 2 juillet dans la ville de Nancy (nord-est de la France), où il présentera une nouvelle collection de tableaux et de calligraphies en tifinagh, a-t-on appris auprès des organisateurs. Intitulée «Calligraphies berbères», l’exposition, organisée en partenariat avec «Culture berbère 54» — une association culturelle qui œuvre pour la promotion de toutes les composantes de la culture berbère d’Afrique du Nord — comporte également des ateliers de calligraphie en tifinagh, animés par l’artiste.
Diplômé de l’Ecole supérieure des beaux-arts d’Alger, Smaïl Metmati, spécialiste en calligraphie arabe et décoration sur bois, se distingue par l'utilisation de l'alphabet tifinagh comme matière première iconographique et point de départ à ses créations.
Puisant son inspiration dans la richesse du patrimoine culturel algérien et nord-africain, Smaïl Metmati utilise le qalam (plume taillée dans le roseau) pour offrir une seconde vie à une écriture ancienne.
L’artiste peintre, qui œuvre pour faire découvrir l’alphabet, la phonétique et la calligraphie en tifinagh au grand public, anime aussi des ateliers lors de différentes manifestations culturelles organisée à travers l’Algérie, notamment au Festival international des arts de l’Ahaggar à Tamanrasset, entre 2011 et 2014.
Organisé par la société civile de la ville de Nancy, ce festival prévoit également des représentations théâtrales et des débats sur des thèmes liés à la jeunesse.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site