Lundi 24 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Contribution
Kiosque arabe  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : Animation
La Mezghena Battle International «chauffe» l’atmosphère


Mc Mehdi, Mc El Pistolero et DJ Keysong ont merveilleusement contribué à «réchauffer» l’atmosphère ce soir-là, à la grande joie du nombreux public. Les guest stars internationaux de cette «bataille d’Alger» de hip hop viennent de France, Japon, Hollande, Ukraine, Russie et du Maroc.
Artistiquement parlant, c’est un été plutôt bien animé, malgré les joutes et les gaffes politiciennes menaçant de le pourrir. Le «passage à vide» de l’après-ramadhan a été cette année de courte durée car le festival international de Timgad, qui vient de boucler sa 39e année d’existence, a tout de suite pris le relais et donné le coup d’envoi de l’animation estivale «ordinaire».
Comme de coutume, beaucoup d’artistes participant au Festival de Timgad (wilaya de Batna) animent, quelques jours plus tard ou le jour suivant, des soirées au Théâtre de verdure le Casif de Sidi-Fredj, près d’Alger. Un festival suit l’autre, et le 13e Festival arabe de Djemila (wilaya de Sétif), ouvert le 20 juillet, se poursuit jusqu’au 27 juillet 2017. Des vedettes de la chanson arabe et algérienne, comme Najwa Karam, Wael Jassar, cheb Billal ou Zahouania figurent à l’affiche des soirées du Théâtre de verdure Laâdi-Flici à Alger, prévues du 21 au 29 juillet 2017 (chaque soir à partir de 22h).
Des médias d’outre-mer se sont carrément réjouis du «ratage» du concert du rappeur français d’origine comorienne Rohff au Théâtre de verdure Laâdi-Flici, tout en faisant, l’air de rien, le parallèle avec le succès populaire de son «ennemi», le rappeur français d’origine sénégalaise Booba, lors de précédents spectacles en Algérie. L’Algerino, de son vrai nom Samir Djoghlal, lui, a fait un tabac et a démontré, encore une fois, son immense popularité au «bled».
Faisant (déjà) figure «d’anciens», les toujours cheb Khaled et Mami sur différentes scènes (notamment à Oran pour Mami) ont confirmé leur popularité, demeurée intacte.
La 3e édition de la Mezgehna Battle International (la bataille internationale de Mezghena) a été «chaude» samedi soir à l’esplanade de la Grande-Poste à Alger-Centre. Le jury, constitué de Samiriano Arabiq Flavour, B-Boy Soso, Nacera Hurricane, Brahim Bouchelaghem et Juanito, a finalement proclamé vainqueurs B-Boy Nasso (vs B- Boy D12 à la finale) ainsi que Mehdi et Nounous, les «winner» dans la catégorie 2 vs 2 All Style. Mc Mehdi, Mc El Pistolero et DJ Keysong ont merveilleusement contribué à «réchauffer» l’atmosphère ce soir-là, à la grande joie du nombreux public. Les guest stars internationaux de cette «bataille d’Alger» de hip hop, viennent de France, Japon, Hollande, Ukraine, Russie et du Maroc.
Autre nouveauté cet été, la capitale et ses environs ont à leur disposition deux nouveaux espaces culturels et artistiques, à savoir l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh à Ouled-Fayet et le Théâtre de verdure des Sablettes au Caroubier qui est, en fait, l’unique dans la partie est de la ville d’Alger.
Dans un domaine (culturel) différent et à l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain, la Caravane littéraire en hommage à Mouloud Mammeri sillonne le pays. Du 22 au 24 juillet, elle a été dans la wilaya de Boumerdès.
L’été est encore long. Attendons la suite !
K. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site