Jeudi 27 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Supplement TIC  
Haltes estivales  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Périscoop : Deux collèges

La majorité des cités et quartiers de la ville de Sétif qui sont soumis à des restrictions draconiennes d’eau en cette période caniculaire souffrent le martyre. Les citoyens se trouvent dans l’obligation de recourir aux camions-citernes des particuliers pour se ravitailler en ce précieux liquide. Vu la très forte demande, le prix de l’eau a considérablement augmenté, oscillant entre 1 700 et 2 000 DA pour une citerne de 3 000 litres. Paradoxalement, certains directeurs d’exécutif, habitant les huit logements de fonction de la wilaya, sis à la cité du Mémorial (Maqam Echahid) de Sétif, se trouvent être de véritables privilégiés. Ces derniers sont quotidiennement approvisionnés gratuitement en eau par un gros camion-citerne appartenant à l’ADE de Sétif. D’une capacité de 8 000 litres, le camion-citerne de l’ADE opère chaque jour deux voyages, l’un la matinée et l’autre en soirée, pour ravitailler ces commis de l’Etat. Soit 16 000 litres d’eau par jour pour seulement quatre logements, les autres étant inoccupés. Sans commentaire.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site