Jeudi 27 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Supplement TIC  
Haltes estivales  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Elles émanent du ministre des ressources en eau
Des directives pour améliorer la distribution d’eau potable


Les directeurs des ressources en eau et d’unités de l’ADE des wilayas enregistrant des perturbations dans le fonctionnement du service public de l’eau potable ont été réunis mardi par le ministre des Ressources en eau.
Dans un communiqué transmis à notre rédaction, il indique que l’objectif de cette rencontre est de «situer les véritables problèmes qui impactent la qualité du service de l’eau potable et d’étudier les solutions proposées par les responsables locaux pour résorber ces insuffisances».
Les wilayas concernées sont celles de Khenchela, Tizi-Ouzou, Blida, Batna, Boumerdès, Tébessa, Oum-El-Bouaghi, Sétif, Bordj-Bou-Arréridj, Ouargla, Médéa, Béjaïa, Annaba, Bouira , Skikda et Souk Ahras. Le ministre des Ressources en eau a exigé des explications des responsables convoqués tout en leur faisant part des rapports quotidiens que son département reçoit au sujet du mécontentement populaire.
Les directeurs convoqués ont exposé la situation relevant que «les perturbations sont enregistrées dans les zones rurales ou dans certaines agglomérations secondaires». Ces dernières, poursuit le communiqué, résultent de «l’insuffisance de cette ressource dans certains cas mais aussi de la vétusté des réseaux de distribution, des coupures dans l’alimentation en électricité, des branchements illicites et des défaillances dans la gestion, notamment dans des localités où le service public est assuré par les régies communales, celles-ci ne disposant pas de savoir-faire ni de moyens nécessaires pour accomplir une telle tâche».
Le ministre a, pour sa part, donné un certain nombre de directives visant à améliorer la situation. Elles consistent notamment à accélérer la réalisation de certaines opérations en cours en s’appuyant sur des microentreprises pour l’entretien et la réparation des fuites.
De la même manière, il a été décidé de «renforcer les subdivisions hydrauliques dans les zones les plus touchées» et de «procéder à la réorganisation des effectifs dans les métiers opérationnels de l’eau».
La même source indique, enfin, avoir prévu une campagne de sensibilisation auprès des citoyens afin de leur expliquer les enjeux des opérations en cours.
R. N.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site