Jeudi 27 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Supplement TIC  
Haltes estivales  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Partenariat
La Protection civile s’allie aux douanes algériennes


Une convention-cadre de coopération a été signée, hier à Alger, entre la Protection civile et les Douanes algériennes. Une convention, portant notamment sur la formation et l'échange d'expertises et d'expériences. La convention a été paraphée par les deux responsables, en l’occurrence, le directeur général de la Protection civile, le colonel Mustapha El Habiri, et le directeur général des Douanes algériennes, Kaddour Bentahar.
Abder Bettache - Alger (Le Soir)
- Selon un document remis en la circonstance à la presse, ladite convention a pour objet d' «instaurer un cadre général de coopération entre la direction générale de la Protection civile et la direction générale des Douanes».
En effet, «la convention porte sur plusieurs objectifs, en premier lieu, l'échange d'expertises et d'expériences, l'organisation des opérations et des cycles de formation exprimés par l'une ou les deux parties». Elle est axée, également, sur «l'échange dans le domaine de l'action sociale, culturelle et sportive, la coopération entre la Mutuelle générale des agents de la Protection civile et la Mutuelle douanière algérienne, et la participation à l'organisation commune des journées d'études et colloques intéressant les deux parties». Parmi les objectifs fixés à l'occasion de cette convention, figurent aussi «l'échange de conférenciers, de formateurs et d'experts entre les écoles de formation des deux institutions, bénéficier des différentes opérations spécifiques de chaque secteur, et l'organisation d'opérations diverses intéressant les deux parties».
La convention porte, en outre, sur l'élaboration et la planification des opérations de coopération, à travers un programme annuel établi entre les deux institutions qui sera soumis pour discussion lors de la réunion d'un comité mixte. Ce programme de coopération entrera en vigueur après validation par les directeurs généraux des deux institutions.
Dans le cadre de la même convention, il est aussi question de la création d'une commission mixte de suivi et de coordination, composée de quatre cadres de chacune des deux institutions, dont la désignation des membres se fera par l'échange de correspondance entre les deux directeurs généraux. «Cette commission, dont la mission porte sur l'évaluation et le suivi de l'exécution des programmes et des opérations inscrits dans le cadre de cette convention, se réunira périodiquement deux fois par an, comme elle peut se réunir en session extraordinaire suite à une demande de l'une des deux parties», indique-t-on.
Par ailleurs, le directeur général des douanes algériennes, M. Bettahar, a soutenu «qu’à travers cette convention, nous voulons instituer un cadre général de coopération bilatérale entre nos deux prestigieuses administrations, ce qui s’inscrit parfaitement bien dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique de la direction générale des douanes 2016-2019, dont le volet social et l‘amélioration des conditions de vie et de travail des agents des douanes».
A. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site