Jeudi 27 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Supplement TIC  
Haltes estivales  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Les pâtes et la belle bande de nouilles
que nous sommes devenus !

Par Hakim Laâlam  
Le juge qui a suivi les instructions de Louh et s’est
autosaisi dans l’affaire «Ibiza» s’est retrouvé…

… muté à 72 000 m2 de son domicile !

La palme, et même son huile, je voudrais les décerner ce jour à cet «industriel de l’agroalimentaire» dont on découvre seulement maintenant qu’il a fondé sa fortune sur l’exportation de spaghettis à
1 euro vers l’étranger, et leur réimportation en Algérie à 10 euros ! Mettre autant de temps, tellement de temps, des «années de temps» pour découvrir juste ça, ce stratagème de cours de récréation maternelle
– lorsque, enfants, nous tentions de fourguer un mauvais jouet, un bonbon périmé à des camarades de classe un tantinet simplets — c’est tout de même étonnant ! Ces pâtes à ce monsieur, elles passaient et repassaient par où ? Par voie céleste ? Par lévitation gravitationnelle ? En apnée ? Ou par méditation transcendantale ? Non, yek ! Et donc ? Et donc, plutôt que de stigmatiser un mec qui a réussi à berner tout un Etat avec un gadget de p’tits demi-sel, il faut au contraire l’élever au rang de stratège national, de cerveau à faire fructifier pour le bien de la collectivité. Ça serait tout de même un énorme gâchis qu’une sommité pareille de la débrouille, avec un tout petit «d», passe par «pâtes et profits». Ne perdons pas bêtement des potentialités aussi énormes. Valorisons notre parc à truande. Car, lorsqu’on réussit aussi longtemps à berner les différents paliers de contrôle de la République, on peut, comme cela se fait ailleurs dans le monde, aux Etats-Unis par exemple, être recruté par les organismes que l’on a truandés ! Les meilleurs hackers d’hier travaillent aujourd’hui pour la NSA. Alors, pourquoi ne pas imaginer que ce magnat algérien des nouilles soit embauché par le régime de bananes qui nous non-gouverne ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Avez-vous été convaincu par les réponses de Haddad aux différentes mises en demeu-
re ?
Oui : 13,70%
Non : 81%
Sans opinion : 5,30%

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site