Lundi 28 aout 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Faits divers  
Culture  
Monde  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Régions : En dépit des instructions du ministère des ressources en eau
Constantine frôle la catastrophe



Comme pour rappeler les inondations qui ont marqué la wilaya de Constantine et notamment la nouvelle ville Ali-Mendjeli il y a tout juste deux années, où l’on aura dénombré pas moins de quatre morts et des dégâts matériels considérables, les pluies diluviennes qui se sont abattues, dans la soirée de samedi, sur le chef-lieu cette fois-ci, ont dévoilé l’inconsistance des moyens de prévention mis à contribution par les autorités de cette wilaya face à cet écueil.
Plusieurs axes névralgiques de la ville ont été obstrués par les eaux en furie qui ont charrié des tonnes de gravats et de boue à même les carrefours et autres voies dont celle du tramway qui a dû interrompre son trafic dès cette fin de journée. En un laps de temps, les ponts d’El-Kantara et de Sidi-Rached reliant les deux rives de la ville ont, eux aussi, été barricadés par les eaux et déblais hétéroclites.
Heureusement pour les automobilistes et autres piétons, qui se sont retrouvés coincés en plusieurs endroits de la ville, que l’orage a été de courte durée. Quelques minutes suffisantes, cependant, à paralyser toute la ville qui a frôlé, une fois de plus, la catastrophe.
Pourtant, il y a quelques jours seulement, toutes les wilayas du pays ont été destinataires d’une instruction émanant du ministère des ressources en eau portant préparation de dispositifs de prévention et d’intervention face aux risques d’inondations en prévision des premiers orages de fin d’été.
L’instruction de Hocine Necib aux directeurs de wilaya des ressources en eau et responsables des structures chargées de l’assainissement était on ne peut plus claire s’agissant «des actions d’entretien et de curage des réseaux d’assainissement et ouvrages annexes tels que les avaloirs, les déversoirs d’eaux pluviales et d’orages et les stations de relevage ainsi que du bon fonctionnement des équipements électriques, hydromécaniques et électromécaniques des stations de relevage».
Aussi, le ministre des ressources en eau a exhorté les responsables locaux à mobiliser les moyens d’intervention humains et matériels à même de faire face à d’éventuelles inondations par le renforcement de l’astreinte, la mise à jour de l’inventaire des points noirs, l’identification des sites pour le pré-positionnement d’équipes d’intervention et la réactivation de la taskforce de l’Office national de l’assainissement.
Ce à quoi les responsables locaux de la wilaya de Constantine n’ont vraisemblablement pas répondu promptement, surpris qu’ils étaient par l’orage de samedi dernier.
K. G.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site