Jeudi 7 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Faits divers  
Monde  
Culture  
Haltes Estivales
Ce monde qui bouge
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : Prix Goncourt
Nos richesses de Kaouther Adimi dans la première sélection


Le roman Nos richesses de la jeune romancière algérienne Kaouther Adimi a été retenue dans la première sélection du prestigieux prix littéraire français, Goncourt, a-t-on appris auprès de sa maison d'édition. L'académie Goncourt a dévoilé mardi une première liste de 15 romans en lice pour la récompense la plus convoitée de la rentrée littéraire française.
Taba-Taba du Français Patrick Deville, Un certain M. Piekielny du Français François-Henri Désérable, La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez, ou encore La serpe de Philippe Jaenada figurent également dans cette première sélection pour le prix Goncourt qui sera attribué le 6 novembre prochain après l'annonce de deux prochaines sélections les 11 et 30 octobre.
Née en 1986, Kaouther Adimi a publié son premier roman, Des ballerines de Papicha, en 2010, réédité en France un an plus tard sous le titre «L'envers des autres», elle publie en 2015 son deuxième roman, Des pierres dans ma poche.
Egalement auteur de plusieurs nouvelles, Kaouther Adimi avait reçu, entre autres, le «Prix littéraire de la vocation (2011) pour son premier ouvrage».
La romancière a aussi reçu plusieurs prix littéraires en Algérie et en France pour ses deux premiers romans.
Nos richesses, troisième œuvre de Kaouther Adimi, a également été retenue dans la première sélection du prix littéraire, Renaudot, en France au même titre que l'essai Dieu, Allah, moi, et les autres de l'auteur algérien Salim Bachi.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site