Jeudi 7 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Faits divers  
Monde  
Culture  
Haltes Estivales
Ce monde qui bouge
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : Mondial-2018 : éliminatoires, 4e journée du dernier tour, Algérie-Zambie 0-1
Les Verts définitivement éliminés !



Battue sur son terrain à Constantine face à la Zambie (1-0), pour le compte de la 4e journée (Gr.B) de qualifications de la Coupe du monde 2018, l’Algérie enterre définitivement ses chances de se relancer dans la course à la qualification pour le Mondial-2018.
Trois jours après avoir été sèchement battus par cette même équipe zambienne à Lusaka (3-1), les Verts se sont encore une fois inclinés face aux Chipolopolos en terre algérienne. Une défaite, la troisième en quatre matchs de qualification, qui met officiellement fin aux derniers espoirs des verts de participer au Mondial russe de 2018. Même s’il aurait fallu un scenario rocambolesque pour voir l’équipe algérienne être du gratin mondial l’été prochain en Russie, le onze national était rempli de bonnes intentions au coup d’envoi du match, faisant même de la victoire une question d’orgueil. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, les Verts ont dès l’entame de la partie cherché à porter le danger sur les buts adverses, obtenant un pénalty après une faute sur Attal (16’) ; un pénalty que Riyad Mahrez n’a pas réussi à transformer. Et comme un malheur ne vient jamais seul, le gardien de l’équipe nationale Rais M’bolhi sortira sur blessure quelques instants plus tard (23’). La première mi-temps se terminera sur un score vierge de 0 partout. Revenue des vestiaires avec un meilleur état d’esprit, l’équipe algérienne s’est créé plusieurs occasions coup sur coup butant à chaque fois un excellent Kennedy Mwenne. Laissant passer l’orage, la Zambie a parfaitement su gérer le temps fort de l’Algérie avant d’ouvrir le score par Patson Daka (66’), lequel a profité d’une bévue défensive.
Trop brouillons dans les 30 derniers mètres, les Verts tenteront en vain de revenir au score se heurtant à chaque fois à la défense des Chipolopolos. Avec cette victoire arrachée en terre algérienne et à deux journées de la fin des éliminatoires, le prochain match entre le Nigeria (10 pts) et la Zambie (7 pts) promet d’être explosif pour ce qui sera la finale de ce groupe B. Les Verts quant à eux restent bons derniers du groupe B avec un seul point au compteur. Ils tenteront de sauver l’honneur lors des deux matchs qui leur restent à disputer face au Cameroun (3 pts éliminé) et le Nigeria.

Attal opéré mercredi à Alger
Le défenseur international algérien Youcef Attal, remplacé en seconde période du match Algérie - Zambie (0-1) disputé mardi soir à Constantine, souffre d'une fracture de la pommette nécessitant une intervention chirurgicale qui devait être effectuée mercredi à Alger. Remplacé en début de la seconde période suite à un choc aérien avec un attaquant zambien, le jeune défenseur algérien, qui a été touché au visage, a été transféré à l’hôpital où des examens ont révélé qu’il souffre d’une fracture de la pommette gauche. Cette blessure, qui nécessite une intervention chirurgicale, devait ainsi être effectuée dans la journée d’hier, mercredi, à Alger. Le joueur est rentré dans la nuit dans la capitale avec ses coéquipiers. Quant au gardien de but et capitaine des Verts, Raïs M’bolhi, remplacé lui aussi au début du match, il souffre d’une entorse à la cheville. Il s’agit d’une ancienne blessure qui s’est réveillée sur une action de jeu où il est mal retombé, a indiqué la Fédération algérienne de football sur son site internet.
Ah. A.

123 mois après
La sélection algérienne de football a essuyé, mardi soir, sa première défaite à domicile en match officiel depuis un peu plus de dix ans, en s’inclinant face à son homologue zambienne (0-1) au stade Chahid Hamlaoui de Constantine. La dernière fois où les Verts avaient été battus à domicile en rencontre officielle, remonte au juin 2007, lorsqu’ils avaient chuté au stade du 5-Juillet à Alger contre la Guinée (0-2), dans un match comptant pour les qualifications à la Coupe d’Afrique des nations de 2008, de laquelle du reste l’Algérie était absente. A l’époque aussi, la défaite contre le onze dirigé par le Français Robert Nouzaret, ancien entraîneur du MC Alger, avait coûté sa tête au sélectionneur des Verts, le Français, Jean-Michel Cavalli. La sélection nationale était devenue depuis intraitable sur ses terres. En optant pour le stade Mustapha-Tchaker de Blida comme lieu de domiciliation, cette «citadelle» lui avait porté bonheur. En 23 matchs officiels joués sur la pelouse du grand stade de la ville des Roses, le Club Algérie en a remporté 22, ne concédant qu’un seul nul, face à la Tanzanie (1-1), en septembre 2010, dans le cadre des éliminatoires de la CAN. Là aussi, le match nul des coéquipiers de l’ex-capitaine Madjid Bougherra, avait sonné le glas à l’entraîneur national de l’époque, Rabah Saâdane, qui venait pourtant de diriger les Verts lors du Mondial-2010, une compétition à laquelle l’Algérie s’était qualifiée après une absence qui aura duré 24 ans. Pour son retour au stade de Constantine, après près de trois décennies de sa dernière apparition sur la pelouse de l’ex-stade du 17-juin, la sélection algérienne s’est montrée impuissante en concédant un deuxième revers face à la Zambie, trois jours seulement après le premier à Lusaka (3-1), et qui l’avait mis pratiquement hors course. Et si la dernière défaite à domicile de l’Algérie avait valu le limogeage de l’entraîneur Cavalli, l’actuel sélectionneur, en l’occurrence l’Espagnol Lucas Alcaraz, a assuré, à l’issue du match contre les Chipolopolos, qu’il comptait aller au bout de sa mission.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site