Jeudi 7 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Faits divers  
Monde  
Culture  
Haltes Estivales
Ce monde qui bouge
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : 17e édition du salon de l’élevage et de l’Agroéquipement
Le manque de la main-d’œuvre au centre des débats


Le 17e édition du salon international dédié à l’élevage et à l’agroéquipement «Sima-sipsa», se tiendra à Alger, plus exactement à la Safex-Pins-maritimes du 10 au 13 octobre prochain. Selon le président du salon, M. Amine Bensemmane, «cette dix-septième édition se fera le plaisir de fournir des solutions adaptées et efficaces pour le développement des ressources agricoles et du coup améliorer considérablement la productivité de l’agriculture».

Abder Bettache - Alger- (Le Soir)
- Lors d’un point de presse organisé en la circonstance, les organisateurs du salon ont mis en exergue les objectifs de cette rencontre en déclarant notamment que «l’Algérie et l’Afrique connaissent ces dernières années un fort développement agricole», tout en rappelant que «ce développement agricole accuse un déficit en termes de main-d’œuvre agricole». «Un handicap qui interpelle à bien des égards l’urgence d’une mécanisation agricole incontournable susceptible d’accroître la production et d’améliorer le timing des opérations dans toutes les chaînes de valeur agroalimentaire». D’ailleurs, on indique que l’Algérie fait partie de cette catégorie de pays qui accuse un «manque criant de la main-d’œuvre agricole, d’où l’urgence de la substituer par la machine». «Il va sans dire que le Sima-Sipsa ambitionne d’augmenter la visibilité des entreprises auprès de leurs partenaires au Maghreb, en Afrique subsaharienne et en Afrique de l’ouest, notamment». A ce propos, on annonce que la Tunisie sera le pays invité d’honneur, après les Etats-unis qui ont marqué l’édition 2016.
Pour 2017, il est attendu la participation de 600 entreprises représentant 32 pays pour une présence professionnels de
20 000 personnes.
Cela atteste, selon la même source d’une considérable évolution des mentalités et confirme le niveau de conscience atteint par les professionnels de l’agriculture quant à la nécessité de fédérer leurs efforts et travailler en synergie en vue de booster le secteur de l’agriculture et du monde rural». «Cette approche participative, instaurée dans le cadre de la politique de Renouveau agricole et rural, est d’ailleurs fortement encouragée par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, d’autant qu’elle joue un rôle déterminant dans l’amélioration de la croissance économique de notre pays et, partant, de sa sécurité alimentaire», souligne-t-on.
En outre, ce salon sera également un espace pour la réflexion et des propositions pour le développement du secteur de l’agriculture en Algérie et dans le continent noir. Plusieurs forums seront organisés durant ces quatre jours. Ces rencontres toucheront divers thématiques concernant les différentes filières agricoles, l’agroalimentaire, le développement rural, l’eau, l’irrigation, le lait, l’aviculture, la médecine vétérinaire, la recherche et développement, l’agro-industrie et l’agro-écologie, le développement rural et les produits de terroir, etc.
Ainsi, l’organisation de la réflexion autour de l’interprofession des secteurs agricoles sera par ailleurs largement débattue lors des forums. Mais il n’en demeure pas moins que la question de la main-d’œuvre sera un des points importants qui sera débattu lors de ces rencontres professionnelles.
A. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site