Mardi 19 septembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Régions  
Contribution  
Le Soir Retraite  
Culture  
A fonds perdus  
Digoutage  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : WA Tlemcen
Quelle stratégie pour le maintien ?



Il est vrai que le début de saison pour le WA Tlemcen en Ligue 2, semble assez pénible si on compte une défaite et un nul à domicile ainsi qu’un match perdu en déplacement contre respectivement l’AS Aïn M’lila, le CA Batna et l’ASO Chlef. Un départ qui risque de coûter cher à l’avenir pour le club de la ville des Zianides, dira-t-on.
Il est incontestablement normal que le supporter lambda puisse crier au secours. Mais, les explications que donnent les dirigeants sont plus apaisantes et ne donnent aucunement l’alerte. La vision de la chose est plus terre à terre, manière de dire posons le ballon et pas de jeu aérien pour être plus technique.
Ainsi, pour sa part, le président du club, Soulimane Nacereddine, analyse d’une manière philosophique la situation. Il dira : «Rappelez-vous que nous avons terminé la saison avec 24 matchs sans défaite, les joueurs étaient et sont toujours sur un nuage. Mais, la réalité du terrain veut qu’on évolue aujourd’hui en Ligue 2, un autre niveau qui, il ne faut pas l’oublier, est professionnel».
Soulimane nous expliquera que ses joueurs doivent d’abord faire l’apprentissage tant au plan de jeu que de l’arbitrage où la rigueur est de mise en Ligue 2. Cependant, la satisfaction vient de la progression de l’équipe au fil de ces trois rencontres. Surtout face à Batna, où le WAT a dominé en seconde mi-temps mais, sans concrétiser par manque d’efficacité. C’est là qu’entre en jeu l’expérience. Également, ce qui contente le plus les dirigeants, c’est la présence assidue de tous les joueurs aux entraînements.« Ils mouillent le maillot et ne trichent pas, c’est de bon augure pour le moyen et le long terme, car notre objectif majeur est le maintien», ajoutera le président du club tlemcénien. Au-delà de l’équipe fanion, on pense au WAT, aux jeunes et à la relève, le retour à la formation et l’école est de mise. C’est pour cela que le paquet est mis aussi sur l’équipe de réserve ou U21 en vue de la phase retour du championnat pour renforcer l’équipe senior. Tout cela doit être accompagné par de bons moyens financiers et c’est ce problème dont souffre le WAT. Soulimane indiquera : «A l’heure actuelle, nous comptons sur la bonne volonté de M. le Wali et nous l’en remercions profondément pour l’intérêt qu’il porte pour le développement de notre club.» Enfin, le président du WAT, ajoutera : «Nous prions tous nos supporters de saisir la portée du travail que nous menons, qu’ils n’oublient pas que nous sommes en train de monter et de roder une équipe pour l’avenir et que nous ne sommes qu’au début du championnat. Il nous reste beaucoup de chemin à faire. Par ailleurs, nous misons sur des finales en coupe d’Algérie pour nos jeunes catégories et cela est très important.» Disons, que pour le moment, pas d’alerte, le bateau WAT ne coule pas.
M. Z.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site