Jeudi 19 octobre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Monde
Le Soir des Livres
Régions  
Faits divers  
Culture  
Les choses de la vie  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Le Soir des Livres : Autour de Mohamed Harbi
Un livre d’hommages et d’études


Par Fodil Menouer
Le moment est largement venu de rendre hommage à Mohammed Harbi. Ce que propose le professeur Ismaël-Sélim Khaznadar en cette occasion et dans ce recueil d’études venues de plumes et de préoccupations diverses, est une belle et ancienne coutume de déférence rendue aux mérites d’un savant. En toute légitimité académique, Mohammed Harbi pouvait et, depuis bien longtemps, y prétendre.
A la suite du portail argumentaire écrit par le professeur I. S. Khaznadar qui aborde et examine la légitimité théorique de «l’historien-participant», viennent s’adjoindre vingt-six articles consacrés au Mouvement national, à la guerre de Libération, mais également à des évocations de Mohammed Harbi.
Une bibliographie qui recense la quasi-totalité de ses travaux est établie par le docteur Dahmane Nedjar.
Outre trois papiers de Mohammed Harbi lui-même, sont présents ceux proposés par Amar Mohand Amer, Djanina Messali Benkelfat, Raphaëlle Branche, Omar Carlier, Jocelyne Dakhlia, Miloud Chennoufi, James House, Jean-Charles Jauffret, Ismaël-Selim Khaznadar, Lemnaouar Merouche, Gilbert Meynier, Dahmane Nadjar, Malika Rahal, Hassan Remaoun, Renaud de Rochebrune, Nadjib Sidi Moussa, Siari Ouarda Ouanassa, Fouad Soufi, Benjamin Stora, Sylvie Thenault, Maurice Vaïsse, Tassadit Yacine et, grand honneur, la haute signature de maître Hocine Zahouane.
Il y a plus d’un demi-siècle, loin de tout confort académique, le travail de Mohammed Harbi signalait et balisait les passes invisibles dans un immense archipel de questions, celles qui interrogent, aujourd’hui encore, l’histoire récente de notre pays. Il a su donner en toute originalité et en toute liberté d’esprit et de démarche ces impulsions qui ont permis d’ouvrir une voie utile dans ces études historiques en leur donnant méthode et raison.
Il pouvait ainsi rendre lisibles et compréhensibles les faits politiques, culturels et symboliques qui ont été à l’origine de l’indépendance des Algériens. Ce chemin est réellement inaugural. Il a réussi la bonne liaison de deux régions de la guerre de Libération : la mémoire de l’action et la construction analytique. Son œuvre écrite et militante est encore un viatique.
F. M.

Ismaël-Sélim Khaznadar (direction) L’Histoire. Ecritures et libérations. Autour de Mohammed Harbi. 509 pages. Editions HIBR. Alger. 2017. 1 500 DA.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site