Lundi 23 octobre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Régions  
Contribution  
Monde  
Culture  
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Reportage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : ÉCONOMIE
Le club d’excellence opérationnelle dresse son bilan


Une année après sa création, le club de l’excellence opérationnelle (Cleo), qui est constitué d’un groupe d’experts, de conseillers et des hauts cadres responsables, opérant au niveau national, fait sa première analyse d’un bilan d'une année d’activité.
Cette entité a été instaurée en octobre 2016, à l’effet d’instaurer et de pérenniser une réflexion pouvant promouvoir et moderniser la transformation positive des entreprises et leurs écosystèmes, par la qualité du produit et des prestations de services tant sur le marché local que le marché étranger.
Parrainé par le ministère du Commerce autour du concept de «l’exportabilité des biens et services», le club, qui est déjà opérationnel sur terrain, a lancé la promotion des exportations sous le slogan : produire plus, gaspiller moins.
Plusieurs conférences et plusieurs rencontres avec ses partenaires ont été déjà tenues et d’autres en seront prochainement. En élaborant son programme d’action à moyen et long terme, le groupe qui se caractérise par trois ateliers (Cleo, Careo, Aceo) compte mettre les bouchées doubles pour se mettre au-devant de la scène économique.
Concernant son identification, le club est un grand projet portant sur les postures entrepreneuriales, les synergies nationales et locales en faveur de l’exportabilité, ainsi que la constitution d’une force de proposition de projets structurants pour la création de richesse. Dans ce contexte, pour cette seconde étape, le club a créé l’atelier Careo (Caravane de l’excellence opérationnelle), parrainé par le ministère du Commerce, qui a instruit les CCI (Chambre de commerce) à porter aide et assistance au club pour la tenue de ses conférences à travers les wilayas ; un chapitre conçu pour l’organisation des conférences à travers plusieurs wilayas principales du pays.
Quinze conférences sur la thématique sont programmées en étroite collaboration avec les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) à travers les principales wilayas du pays : Centre de presse d’El-Moudjahid, Algex, Koléa, Annaba, Béjaïa, Touggourt, Tizi-Ouzou, Bouira, Médéa, Chlef, Oran, Saïda, El-Bayadh, Naâma et Béchar, dont certaines ont été déjà tenues et d’autres seront achevées d’ici la fin de l’année en cours.
Ces conférences sont présentées sous plusieurs thèmes d’ailleurs : apports pratiques du Cleo à la performance des entreprises ; l’exportabilité des biens et des services et sont axées sur la promotion d’une culture managériale «Agile», l’innovation et l’exportabilité, le lancement des projets pilotes pour dynamiser les écosystèmes régionaux, voire démystifier l’excellence opérationnelle et la transformation «positive» des entreprises.
Concernant le troisième chapitre (Aceo) : association, compétences et excellence opérationnelle, il est conçu pour promouvoir le club dans les TPE/TPI et PME/PMI ; proposer des modèles et mesures pour le renouveau de la dynamique économique ; développer un référentiel des compétences et des outils et méthodes du Cleo ; et finalement développer un label du groupe Cleo «Djazex».
Pour M. Rahou Mohamed, l’un des membres fondateurs du Cleo, de la ville d’Aïn-Séfra : «Cette méthode permet aussi de créer de la richesse par le développement local, de supporter l’exportabilité des biens et des services, aligner les stratégies de l’Etat et des actions de mise en œuvre ; comme elle permet à l’entreprise d’avoir des outils pratiques afin que ses produits soient exportés de façon durable vers un marché étranger. Mais toujours est-il, le seul problème qui peut-être serait posé, réside dans la domination des métiers et la régularité du temps et du coût.» M. Rahou poursuit : «Dans cet ordre d’idées, nous avons créé le cluster excellence, un système qui rassemblera un ensemble d’entreprises dans un même secteur, et ce, pour une concertation commune pouvant faire une force dans le marché local et de l’exportation de la meilleure qualité du produit.»
Et pour conclure, notre interlocuteur revient sur cette fameuse citation du président du Cleo, M. Babaci : «II ne suffit pas d’avoir raison pour changer les choses, mais il faut changer les choses avec raison.» Fin de citation.
B. Henine

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site