Samedi 25 novembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Lettre de province  
Soit dit en passant  
Digoutage
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Constantine
L’étonnant rebond du taux de participation


Un air de vacances marqué par des allées et faubourgs quasiment vides déteignit sur la ville des Ponts en ce jour de scrutin. L’ambiance aux alentours et à l’intérieur des centres de vote faillit, elle aussi, par un manque patent d’effervescence, celle escomptée par le premier responsable de la wilaya qui multiplia les appels instants à ses sujets sur les ondes de la radio locale, après avoir opéré lors de ces derniers jours, plusieurs sorties de proximité lénifiant les inquiétudes citoyennes par d’interminables promesses.
Et première bizarrerie dans une métropole où l’abstention avait atteint le taux record de 76.86% lors des consultations du 4 mai dernier, les chiffres contradictoires annoncés simultanément par le ministère de l’Intérieur, d’une part, et la wilaya de Constantine de l’autre, au premier pointage effectué à 11 h. En effet, la tutelle communiquera via l’agence officielle de presse les siens qui étaient successivement pour les APC et l’APW de 3.67% et 3.61% alors qu’au même moment, la wilaya rendait sa copie des deux taux, largement au dessus de 5%.
Des rapports qui peineront à rebondir jusqu’au dernier pointage avant la clôture de l’opération de vote, celui de 17h ou ils étaient de 23,54% et de 23,29% avec, encore, un décalage par rapport à ceux avancés au centre de presse au niveau du cabinet du wali. Une anomalie rarement constatée lors des différents scrutins et prêtant aux suspicions légitimes des observateurs. Ainsi, l’on s’acheminait vers un scénario comparable à celui des élections législatives du 4 mai dernier au moment où des indiscrétions faisaient part de tentatives de bourrage des urnes ça et là, notamment à la nouvelle ville Ali-Mendjeli. Appréhension tout à fait plausible quand on saura la tendance galopante annoncée, laquelle fera grimper le taux de participation à hauteur des 45% à la fermeture des bureaux de vote contrastant avec la vacuité qui caractérisa ces derniers depuis leur ouverture et essentiellement pendant la prorogation d’une heure décidée par le ministère de l’Intérieur pour 45 wilayas dont Constantine.
Par les chiffres, c’est donc un corps électoral de 57 5 921âmes concernées par ce vote dans la wilaya de Constantine et dont plus de la moitié se sont abstenues de faire leur choix de représentants aux 12 APC que compte la wilaya ainsi que pour les 43 sièges de l’APW.
Les résultats, eux, reconduisent la même configuration du mandat précédent puisque le FLN que l’on pensait en perte d’influence dans la wilaya de Constantine, et surtout marqué par des scandales durant le quinquennat qui s’achève dont l’emprisonnement de l’ex-maire du chef -lieu de wilaya, remporte la majorité dans 7 communes sur les 12 dont Constantine et El Khroub, et une majorité relative à l’APW en décrochant pas moins de 19 sièges. Il est talonné par le RND d’Ahmed Ouyahia avec 10 sièges à l’APW et une majorité dans 3 communes, à savoir Hamma Bouziane, Aïn Abid et Didouche-Mourad. La petite surprise vient néanmoins du parti de Louisa Hanoune, le PT, qui glane pour la première fois une Assemblée communale à Constantine, Ouled Rahmoun en l’occurrence et 4 sièges à l’APW.
En déclin, les partis islamistes parviennent tout de même à obtenir la majorité dans la commune d’ Aïn Smara par le biais de l’alliance autour de la formation d’Abdallah Djaballah le FJD qui remporte également 5 sièges au sein de l’APW, au même titre que le MSP de Abdelmadjid Menasra.
K. G.`

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site