Mercredi 29 novembre 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Le Soir Auto : Peugeot Algérie
En attendant l’usine…


Dans un communiqué, Peugeot Algérie annonce que Yves Peyrot des Gachons assumera à partir du 1er décembre prochain les fonctions de directeur de zone chez PSA pour la région du Maghreb. Il aura à ce titre la responsabilité, apprend-on, d’animer les marques du groupe dans les trois pays, Algérie, Tunisie et Maroc.
En parallèle, M. Des Gachons continuera à assumer ses fonctions de président-directeur général de Peugeot Algérie, à la tête de laquelle il a été nommé durant l’été 2015.
Le groupe PSA a, rappelons-le, entamé les préparatifs de réalisation de son usine d’assemblage à Oued Tlélat, près d’Oran, après la signature récente de l’accord de création de la société.
Si les premiers modèles sont d’ores et déjà annoncés pour l’année 2019, il se laisse susurrer en revanche, qu’une option palliative pourrait être envisagée afin de permettre au constructeur de proposer dans un délai plus court des véhicules assemblés en SKD, comme cela a été fait par certains opérateurs déjà installés. Pour cela, des prospections auraient été faites dans la région oranaise pour la location d’un bâtiment devant abriter une structure provisoire d’assemblage. Si cette option aboutit, la fin du 1er semestre 2018 serait même envisagée pour la sortie des premiers véhicules Peugeot et Citroën made in Algeria.
Ceci étant, on attend toujours l’annonce de la liste définitive des modèles qui seront assemblés à Oued Tlélat. Entre la 301, la Citroën C-Elysée, la 208, le pick-up, 308 ou encore la nouvelle 3008, les responsables de PSA n’auraient pas encore tranché.
B. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site