Mercredi 17 janvier 2018
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML



JIL JADID ET L’INSTRUCTION DU PRÉSIDENT SUR LES PRIVATISATIONS :
«La dégénérescence du pouvoir algérien s’est accélérée»

L’instruction adressée par le président de la République au gouvernement de subordonner à son accord préalable tout accord d’ouverture de capital ou de cession d’actifs des Entreprises publiques économiques EPE) dans le cadre du Partenariat public-privé convenu lors de la tripartite gouvernement-UGTA-FCE en décembre dernier, constitue Suite...


PROFESSEUR MANSOUR BROURI AU SOIR D’ALGÉRIE :
«Le service civil, c’est de la démagogie»

Ancien chef de service de médecine interne à la clinique Arezki- Kehal rattachée à l'Etablissement public hospitalier d'El-Biar, le professeur Mansour Brouri porte un regard objectif sur la question du service civil. Il estime que ce système est anti-constitutionnel. Il n’est pas question, affirme-t-il, de le supprimer dans l’immédiat. Cela ne pourra se faire qu’avec la mise en place Suite...


UTILISATION NÉGATIVE DE L’INTERNET
Mohamed Aïssa tire la sonnette d’alarme

C’est un ministre des Affaires religieuses en colère, voire à la limite alarmiste, qui s’est adressé à plus d’une centaine d’imams réunis hier au centre Dar-el-Imam. C’était à l’occasion d’une conférence donnée sur «l’utilisation négative des nouvelles technologies». Mohamed Aïssa accompagné du wali Suite...


GRÈVE DES MÉDECINS RÉSIDENTS
Entre rendez-vous annulés et patients refoulés

La grève illimitée des médecins résidents n'est pas sans conséquences. Dans les hôpitaux, nombre de patients rebroussent chemin. Leurs rendez-vous sont annulés Suite...


MON TESTAMENT POUR LES LIBERTÉS EST UNE RENCONTRE AVEC SON DESTIN
Ali-Yahia Abdennour, le preux chevalier des justes causes

Par Kamel Bouchama, auteur
Je viens de terminer Mon testament pour les libertés, le livre de mon aîné, Me Ali Yahia Abdennour, qui a eu la gentillesse et la générosité – qui ne sont que la grandeur de son cœur –, de me le dédicacer en esquissant des mots pleins de bon sens, dans la calligraphie de l’instituteur, sa première fonction dans le monde du travail

Suite...

  Édition papier
Lire le journal en PDF
   

Dernier sondage
Pensez-vous que le joueur Ghoulam mérite son titre de Ballon d’Or algérien ?
Oui : 58.60 %
Non : 31.50 %
Sans opinion : 9.90 %


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site