Lundi 12 février 2018
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Régions : TÉLÉDÉCLARATIONS CNAS
6 400 déclarations déposées à Mostaganem


Quelque 6 400 télédéclarations de salaires ont été effectuées auprès de la caisse nationale des assurances sociales (Cnas) dans la wilaya de Mostaganem par les employeurs, a-t-on appris auprès de la directrice de la Cnas de la wilaya Mme Bahi Soraya.
Ce nombre a été enregistré après les dépôts des nouveaux dossiers et de l’assainissement des nouveaux adhérents et des suites de mesures de sensibilisation grâce à des portes ouvertes et des appels à travers la radio locale Dahra.
La même responsable indique que sur les 6 400 adhérents, la Cnas a enregistré 2 300 dépôts de déclaration annuelle des salaires et des salariés.
Cet engouement, affiché au 31 janvier de l’année en cours, est dû essentiellement aux campagnes soutenues menées en direction des employeurs.
Cette opération de télédéclaration annuelle des salaires à distance s’est effectuée grâce à un portail électronique de façon continue en h24 et 7 jours sur 7.
A noter aussi, que les télé-déclarations permettent une mise à jour automatique des dossiers des assurés sociaux dont la Cnas de Mostaganem, faut-il le rappeler encore, cette structure compte pas moins de 220 000 assurés affiliés et 390 000 ayants droit. La télédéclaration se résume par une déclaration de cotisation de la sécurité sociale, d’enregistrer les demandes d’affiliation des nouveaux salariés, de vérifier et déposer en ligne les déclarations annuelles de salaires et de salariés (DAS), de régler les cotisations en ligne et enfin, de consulter et rééditer les déclarations via ce portail électronique.
A. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site