Régions : Mostaganem
Le collectif de sauvegarde du patrimoine à pied d’œuvre


Dans le cadre de la préservation du patrimoine, le collectif du mouvement associatif s’attelle, dès à présent en concertation avec tous les citoyens de la ville, à donner des idées et des conseils pour la sauvegarde du vieux bâti (Derb, Tobana et Tighdith) pour réaliser plusieurs objectifs à caractère culturel, historique et touristique.
Dans l’attente d’une réelle stratégie touristique qui exige une synergie entre les voyagistes, les hôteliers, les Offices de tourisme, ainsi que les deux directions du tourisme et celui de la culture de wilaya, des propositions sont en cours pour mettre en relief les potentialités du tourisme dans la cité du Dahra. Un premier projet du circuit va viser le thème du patrimoine culturel et historique par la présentation d’un guide touristique identifiant les différents éléments de ce patrimoine.
La deuxième proposition sera pilotée par la Direction de l’habitat qui fera le suivi de réhabilitation du vieux bâti avec comme exemple une première transformation d’une ruelle du vieux Tidjditt qui sera complètement aménagée avec la collaboration des riverains en un espace pilote. L’aménagement concernera le revêtement de la chaussée, un nuancier unique en peinture des façades et de la boiserie, et de l’installation d’une végétation florale tout au long de la chaussée. Un autre projet sera également lancé et qui concerne une organisation sociale au niveau des quartiers pour assurer un meilleur cadre de vie, et ce, en partenariat avec les ligues des quartiers, l’APC et le collectif du mouvement associatif.
Il est envisagé également la mise en place par les habitants de chaque immeuble qui sont en cours de rénovation et de réhabilitation au niveau du centre-ville, des syndics d’antan à l’effet de gérer à bien les habitations.

Les noms des futurs pèlerins connus
Le résultat du tirage au sort pour le grand pèlerinage du Hadj a été connu après un tirage au sort effectué à la maison de la culture de Mostaganem. La chance a souri à 142 personnes entre hommes et femmes qui auront, donc, le privilège d’accomplir le 5e pilier de l’islam sur 4 856 inscrits. 14 autres candidats tirés toujours au sort compléteront la liste d’attente. Enfin, il est à signaler que tous les candidats malheureux, âgés de 70 ans et plus et s’étant inscrits plus d’une dizaine de fois au tirage au sort, auront une seconde chance par un autre suffrage qui s’effectuera le 24 du mois courant pour la désignation de 1 000 futurs pèlerins aspirant à accomplir le devoir religieux dans tout le territoire national. Dès l’obtention du sésame au départ pour le Hadj délivré par l’APC, le futur pèlerin doit se rendre au centre de santé de son lieu de résidence pour effectuer les examens médicaux et les vaccins demandés en vue d’obtenir le carnet de santé.
A. B.



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2018/02/13/article.php?sid=2009&cid=4