Dimanche 11 février 2018
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Ici mieux que là-bas  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Nous, ces héros ordinaires !

Par Hakim Laâlam  
Sur le point d’envahir la terre, les Martiens renoncent
après avoir visionné une vidéo de …

… Naïma S.

Si ! Si ! Je vous jure qu’il faut voir le bon côté des choses. Même dans cette affaire. Je sais, c’est difficile. Pour beaucoup d’entre vous, je suppose même qu’il leur est impossible de dénicher un bon côté des choses dans ce fatras de catastrophes ambulantes. Pourtant, il le faut. D’abord, parce que si nous ne le faisons pas, c’est la déprime, le stress, la dépression et le suicide au bout. Ensuite, parce que, réellement, on peut entrevoir un truc bien derrière les frasques de Naïma et de Bahaeddine. Demain, très demain, nos petits-enfants, et ensuite les petits-enfants de nos enfants visionneront des vidéos de ces loustics, et alors, j’en suis convaincu, ils viendront déposer des fleurs sur nos tombes, nous leurs parents. Peut-être même y réciteront-ils des odes à notre courage d’avoir eu à vivre avec Bahaeddine et Naïma, de les avoir supportés, de les avoir endurés. Ce qui nous semble aujourd’hui «normal», routinier deviendra avec le temps un acte d’héroïsme extrême. Des adultes qui auront un peu nos traits salueront d’une voix solennelle ces aïeux ayant vécu dans une principauté où auront sévi des spécimens pareils. Des spécimens je l’espère définitivement disparus d’ici là. Heu… Dites ? Des pedigrees comme ceux de Bahaeddine et Naïma auront disparu, yek ? Purée ! Tu t’imagines qu’eux aussi laissent descendance du même moule. J’suis sûr alors que les nôtres d’enfants viendront au cimetière, sur nos tombes, mais pas pour y déposer des roses ni y chanter des odes. Mais bien plutôt pour nous cracher dessus, et nous maudire d’avoir laissé vivre cette matrice quand il était possible de s’en débarrasser avant qu’elle ne prolifère. Rebbi Yestar ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 4251

  Édition papier
Lire la une du journal en PDF
     

Dernier sondage
Pensez-vous que le système parlementaire à deux Chambres est une bonne chose ?
Oui : 11,50 %
Non : 83,80 %
Sans opinion : 4.70 %


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site