Sports : Dopage en milieu sportif en Algérie
Ould Ali annonce une «baisse sensible»


Les cas de dopage en milieu sportif sont «en baisse sensible» durant ces cinq dernières années, a affirmé le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, en visite de travail et d'inspection samedi à Saïda.
A l’ouverture des travaux d’un symposium régional d'information et de sensibilisation sur le dopage en milieu sportif, le ministre a indiqué que ce phénomène est «en baisse sensible», passant de 3,06 % en 2013 à 1,03 % en 2017. El Hadi Ould Ali a mis l’accent sur les efforts déployés par l’Etat pour combattre ce phénomène menaçant la santé et la sécurité des sportifs. «Le dopage peut affecter les résultats individuels et collectifs des sportifs», a relevé dans ce sens le ministre, avant d'appeler à la nécessité de déterminer des produits présentés sous forme de compléments alimentaires mais portant préjudice à la santé des athlètes.
M. Ould Ali a également appelé à l’implication des médias en tant que tribune importante de sensibilisation et de vulgarisation des risques de dopage en milieu sportif. Cette rencontre, organisée par la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Saïda en collaboration avec le Laboratoire national de lutte contre le dopage d’Alger, a vu la présence de 200 participants venus de 12 wilayas dans l’Ouest du pays dont des présidents de clubs sportifs, des ligues d’associations et d’organisations sportives. Placé sous le patronage du ministre de la Jeunesse et des Sports, le colloque a donné lieu à des communications scientifiques sur les produits dopants. Celles-ci ont été animées par des spécialistes, des praticiens du Centre national de médecine sportive d’Alger. Des dépliants de sensibilisation sur les conséquences néfastes du dopage sur les sportifs ont été distribués à cette occasion.



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2018/02/11/article.php?sid=1875&cid=5