Voir Tous
Rubrique
BILLET (PAS) DOUX

Ce n'est plus la justice de la nuit mais la justice des petits mots

Publié par Maâmar Farah
le 16.09.2020 , 11h00
2527 lectures

Deux années de prison pour un jeune journaliste qui n'a commis aucun crime, c'est tout simplement inadmissible. C'est d'autant plus révoltant que la décision semble être le propre fait d'un juge qui croit agir en toute liberté.
Et tout le drame est là : les juges d'avant agissaient sur ordre direct alors que, maintenant, ils émettent des jugements qui ne sont toujours pas basés sur les faits, mais sur la volonté de faire plaisir aux supérieurs. En interprétant, à leur manière, un petit mot dans une interview... 
M. F.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 11-04-2021

Algérie-France
Les dessous d’un report provoqué

C’était contre toute attente que le Premier ministre français, Jean Castex, annonçait, jeudi dans la soirée, « le report » de la visite qu’il devait effectuer aujourd’hui, dimanche, à Alger. Un « report » d’autant plus surprenant qu’il s’agit

2

Périscoop 11:00 | 12-04-2021

Le séjour de Zetchi

Le désormais ex-président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a préféré prendre du recul et fuir la grande pression à laquelle il était soumis depuis quelque temps à Alger. Selon des indiscrétions, l’homme s’offre un séjour dans