BILLET (PAS) DOUX / BILLET (PAS) DOUX

Force égale faiblesse ?

Après la publication d'un reportage dans la zone frontalière de Tlemcen, où je démontrais, preuve à l'appui (la photocopie du registre d'état civil de la commune de Fellaoucène), que M. Bensalah était algérien, je reçus un coup de fil de la part du défunt qui était président du Conseil de la Nation. Il me remercia longuement pour avoir cloué définitivement le bec à tous ceux qui doutaient de sa nationalité. Je lui fis alors remarquer qu'il n'avait pas besoin de moi pour prouver sa nationalité et qu'il avait le pouvoir et les moyens de le faire. C'est alors qu'il me répondit, avec ces mots restés gravés dans ma mémoire :
«Si Maâmar, parfois la force devient faiblesse !»
M.F.