Voir Tous
Rubrique
BILLET (PAS) DOUX

Le rêve volé

Publié par Maâmar Farah
le 20.06.2021 , 11h00
3426 lectures

Nombreuses sont les réponses aux propos de M. Aït Hamouda mais elles se limitent à défendre l'Émir Abdelkader et Messali Hadj alors que Boumediène a été superbement ignoré, lui dont nous célébrons aujourd'hui le sursaut révolutionnaire du 19 juin 1965 qui a mis un terme aux errements islamo-gauchistes (eh oui, déjà!) de Ben Bella et ouvert la voie à la construction de cette inoubliable Algérie des promesses tenues, l'Algérie de notre rêve volé par une bourgeoisie perfide et rancunière qui nous a menés vers des horizons sanglants puis vers les temps de l'indignité, du vol et du néant.
Boumediène restera vivant dans nos cœurs et même si nous ne sommes plus qu'une poignée, nous continuerons d'honorer sa mémoire chaque 19 juin et chaque jour pour nous réapproprier le vieux rêve et dire à ceux qui attendent depuis longtemps : le jour de la délivrance est proche...
M. F.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 28-07-2021

La puissance innovatrice de l’Algérie

Toute activité a ses propres outils servant à mesurer le degré de son impact sur le domaine auquel elle se rattache. Ainsi, l’évaluation des activités de la recherche scientifique se fait à l’aide d’outils qui relèvent

2

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une