Voir Tous
Rubrique
BILLET (PAS) DOUX

Parti pris

Publié par Maâmar Farah
le 28.11.2021 , 11h00
2492 lectures
À l'époque de Bouteflika et à la veille de chaque élection, je m'élevais ici même contre l'interdiction de parole qui frappait les partis boycotteurs. Ils n'avaient pas le droit d'organiser des meetings et ne s'exprimaient pas à la radio et à la télévision ; on appelle cela censure et elle est incompatible avec la démocratie !
Dans l'Algérie nouvelle, ce sont toujours les mêmes qui parlent, y compris cette multitude de «partis» insignifiants qui sortent de leurs cachettes à chaque vote, avant d'y retourner à la fin de l'opération ! Quant aux boycotteurs, ils ont toujours le droit de se... taire !
M. F.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 24-01-2022

Pour un partenariat université-entreprise argentin

Le partenariat université-entreprise est inscrit en caractères gras dans les missions de l’université depuis au moins l’avènement et la mise en œuvre du LMD (licence-master-doctorat). Le partenariat dont

2

Le Soir Santé 11:00 | 23-01-2022

SANTÉ
Les aliments recommandés pour renforcer votre immunité face à Omicron

Il est peut-être temps de prendre soin de vous et surtout de renforcer votre immunité. Si la vaccination constitue le meilleur moyen de vous protéger, vous pouvez aussi booster votre système immunitaire en misant sur