Constances / Constances

Les 4 samedis

La semaine a été pénible. Elle a été dramatique, avec ce terrible accident de la circulation qui a fait 13 morts et des dizaines d’autres blessés. Face à la douleur, devant la mort, il est toujours embarrassant de surenchérir sur les responsabilités. Après tout, il y en a même qui peuvent expédier ça avec la formule consacrée : ce n’est qu’un accident. Une fatalité alors ? Comme formules consacrées, il y a mieux : «On ne peut pas venir à bout des accidents mais on peut en réduire l’ampleur et le coût en vies humaines.» On ne va pas refaire le monde en la matière. Il faut juste arrêter de «sensibiliser», histoire de se mettre à…dissuader sérieusement. En frappant là où ça fait mal, bien sûr, parce que le reste du dispositif, on connaît ses résultats.   
La semaine a été pénible. Une fois n’est pas coutume, notre «tournée des grands ducs » nous a emmené en Chine où un mystérieux virus a déclenché la panique. 26 morts des centaines d’atteints, plusieurs villes en quarantaine et de grands espaces touristiques comme Disneyland, la Grande Muraille ou la Cité Interdite ont été fermés. L’OMS a reconnu «l'urgence en Chine» mais estime prématuré de parler «d'urgence de santé publique de portée internationale». Bizarre que la machine à parler ne soit pas déclenchée chez nous. Pourtant, il y a tous les ingrédients pour une bonne semaine de papotages : on adore les sujets qui font peur,  notre système de santé est très loin d’être rassurant en soins comme en prévention, nous ne sommes pas les champions du monde en matière  de réactions urgentes aux périls et il y a beaucoup de… Chinois dans le pays depuis quelque temps. Ne désespérons pas pour autant, ça peut commencer à tout moment !
La semaine a été pénible. La grève des enseignants du primaire dure depuis des mois et elle n’a pas l’air de se terminer. Une drôle de grève d’ailleurs dont on ne sait pas quand elle s’arrête et quand elle reprend. Une drôle de grève qui n’a pas effleuré les autres paliers de l’éducation, au point qu’on a l’impression que ça vit dans deux galaxies. Une drôle de grève où les syndicats du secteur ne semblent pas s’investir comme d’habitude. 
Une drôle de grève où la tutelle n’as pas fait d’offre de dialogue et les grévistes n’en ont pas vraiment demandé. Une drôle de grève enfin où une association de parents d’élèves propose sa… médiation entre les enseignants et le ministère. Et de suggérer une «trêve» de… six mois. Que ceux qui n’ont rien compris ne paniquent pas, ce n’est pas de leur faute.  
Si vous voulez terminer la lecture de ce texte avec quelque chose de moins pénible, et c’est compréhensible, vous voilà servis : les Verts sont «tombés» dans le groupe de… l’amour pour les qualifications à la Coupe du monde, une «fête des agrumes» a commencé à Mostaganem, l’Algérie a produit tellement de pomme de terre qu’on ne sait pas quoi en faire, des constructions illicites ont été détruites à Annaba et l’eau du robinet est meilleure que toutes les eaux minérales, d’après la Seaal.
S. L.