Rubrique
Constances

Revenez, il n’y a rien à voir !

Publié par Slimane Laouari
le 16.09.2019 , 11h00
2615 lectures
La commission de surveillance et d’organisation des élections a été désignée hier. Son président est un ancien ministre de Bouteflika si… d’aventure il y a encore des Algériens qui ne le savent pas. Devait s’en suivre la convocation du corps électoral dans la soirée. Une certitude, ce qui n’était pas le cas de la démission de Bedoui, l’éventualité ayant été évoquée trop de fois sans jamais se confirmer. Les mauvaises langues soutiennent qu’elle ne peut pas se faire du fait que le départ du Premier ministre suppose celui de tout le gouvernement qu’il faudra reformer en gardant le vice-ministre de la Défense, ce qui serait très embarrassant. Dans la vraie vie, on ne sait pas ce qui empêcherait cela, comme on ne peut pas empêcher les «analystes»… d’analyser. Pour revenir à la «commission», elle renferme d’illustres inconnus et deux journalistes oubliés par les hommes mais pas par la providence, manifestement. Il paraît que les illustres inconnus, s’ils ne suscitent pas d’emblée l’enthousiasme, présentent tout de même l’avantage de ne pas attirer spontanément les foudres. Le bon vieux principe du «bénéfice du doute» aurait pu tomber dans la désuétude, voire l’obsolescence depuis longtemps en raison de la multitude de désillusions qu’il a charriées. Mais rien n’interdit de le tenter encore. C’est que non seulement les «désignateurs» de commissions n’ont pas l’habitude de s’encombrer d’états d’âme, mais ils n’ont pas trop le choix par les temps qui courent. Tenez, histoire de sauter du coq à l’âne mais pas vraiment, puisqu’il s’agit encore d’état d’âme. Mihoubi, le tout frais émoulu préposé au RND a encore réuni ses «troupes» il y a trois jours. Pour ceux qui ne savent pas que le RND a des troupes, vous n’êtes pas au bout de vos surprises, parce que si vous aviez pris connaissance des compte-rendus de cette rencontre, vous aurez découvert que le RND a aussi des «responsables de la jeunesse et de la communication électronique». C’est donc la convocation de ce «beau monde» qui a servi de… prétexte à Mihoubi pour nous dire que le RND est prêt à se lancer dans la… présidentielle. Cool. Et surtout de nous rappeler que la «solution» est rendue possible par le merveilleux et titanesque boulot effectué par le panel de dialogue. Le panel a exclu le RND des concertations ? Voyons. Les 7 et les 8 aussi se sont réunis. On a déjà expliqué ce que c’est dans cet espace mais l’effort pédagogique, même ressassé est parfois amusant. Les 7 et les 8, ce sont des cartes d’un jeu de belote. Elles comptent zéro point mais elles sont quand même utiles au jeu. S’il y a encore des Algériens qui s’inquiètent de la disparition du TAJ et du MPA depuis l’incarcération de leurs leaders charismatiques, patientez un peu. Ils seront de retour dans pas longtemps et même avant, tous les voyants sont au vert.
S. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 20-10-2019

ABDELMADJID TEBBOUNE RÉVÈLE :
«Les oligarques ont consacré 300 milliards pour me détruire»

L’ex-Premier ministre et candidat à la l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelmadjid Tebboune, a révélé, lors de son entretien à la chaîne privée El Hayat TV, qu’il n’avait aucun lien avec l’affaire Khalifa. Tebboune, qui se dit

2

Actualités 11:00 | 19-10-2019

MÉDIAS
L’étrange sortie de Ammar Saâdani

Ammar Saâdani s'est livré à un jeu de questions-réponses très étrange ce jeudi, tentant, tour à tour, d'allier arrogance et messages codés mais sans parvenir, toutefois, à ôter l'impression d'avoir usé d'un ton provocateur à des fins