Rubrique
Corruption

Audit général de la filière du blé tendre

Publié par LSC
le 15.07.2019 , 11h00
589 lectures

Dans le cadre des mesures adoptées pour préserver les réserves de change et rationaliser les importations, le gouvernement a écouté, lors de sa réunion de mercredi dernier, un exposé présenté par le ministre des Finances sur les conclusions du groupe de travail sur la filière blé. 
L'exposé a révélé des dépassements de la part de certaines minoteries quant à leurs capacités de production effective et la surfacturation en vue de bénéficier indûment de quotas supplémentaires de blé tendre subventionné. 
Affirmant que le gouvernement ne tolérera aucun dépassement de ce genre tout en veillant à garantir l'approvisionnement du marché national en ce produit, M. Bedoui a exhorté le groupe de travail à poursuivre son audit, à en soumettre un rapport exhaustif au gouvernement et à élargir ce travail au retard accusé dans la réalisation de structures de stockage relevant de l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). 
A cet égard, le Premier ministre a décidé ce qui suit : 
- la fermeture immédiate de 45 minoteries pour contravention avérée aux lois en vigueur, notamment  la surfacturation et les fausses déclarations ;
 - l'engagement de poursuites judiciaires à l'encontre d'autres minoteries ayant fait de fausses déclarations concernant leurs capacités de production effectives, et ce, après finalisation de l'opération d'audit général ; 
- la suspension du directeur général de l'OAIC.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 14-09-2019

À la veille de la convocation du corps électoral
Gaïd Salah durcit le ton

L’armée fait de la tenue et de la réussite de l’élection présidentielle, avant la fin de l’année, une urgence, une priorité nationale absolue pour

2

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission

N’ayons pas de gêne à le dire ! Nos députés sont cette autre preuve que rien ne va très fort en