Voir Tous
Rubrique
Corruption

«TRACE» publie son 10e Rapport annuel Le rythme de la lutte mondiale contre la corruption transnationale s'est ralenti en 2019

Publié par Djilali Hadjadj
le 30.03.2020 , 06h00
132 lectures

«Trace», organisation de premier plan mondial dans la mise en place de normes anticorruption, a fait part le jeudi 19 mars 2020 des conclusions du «2019 Global Enforcement Report» en relevant qu'au niveau mondial le rythme de la lutte anticorruption transnationale s'est ralenti en 2019.
Ce rapport, 10e compilation annuelle de «Trace», fournit les données concernant l'exécution de mesures anticorruption en 2019 et résume 43 années d'activités de lutte contre la corruption. Le nombre de cas dans le monde et aux États-Unis de mesures coercitives contre une corruption impliquant des personnalités officielles étrangères a chuté en 2019, avec diminution des mesures d'exécution de 19% aux Etats-Unis et de 45 % hors des Etats-Unis. «Alors qu'en 2019 on a pu constater une diminution des mesures transnationales  d'exécution contre la corruption, les tendances ne sont pas en contradiction avec les fluctuations que nous avons observées par le passé», a commenté Alexandra Wrage, présidente de «Trace».  «Avec le règlement record concernant Airbus en janvier 2020, il est clair que le risque de sanctions très lourdes reste réel pour les entreprises ne prenant pas la conformité au sérieux.» Ce sont les industries extractives qui, à l'échelle mondiale, ont subi le plus d'enquêtes en 2019. Il y a également eu aux États-Unis une augmentation des enquêtes concernant la corruption de personnalités officielles étrangères dans les secteurs de l'aérospatiale, de la défense et de la sûreté. La Chine a une fois de plus révélé la prévalence la plus élevée de corruption présumée par des sociétés étrangères, des responsables chinois étant bénéficiaires présumés de pots-de-vin dans plus de 110 événements d'application de la loi depuis 1977.
L'Irak présente ensuite le nombre le plus grand d'événements d'exécution de la loi, suivi par le Brésil. «Les gouvernements qui investissent dans la lutte contre la corruption continueront à modeler le paysage mondial de l'anticorruption», a ajouté Wrage. 
«Nous nous attendons à la poursuite de la coopération internationale entre les autorités chargées de faire appliquer la loi, lesquelles envoient un message cohérent comme quoi la corruption ne sera pas tolérée.»
Consulter les principales observations de «Trace» et lire l'intégralité du «Global Enforcement Report» sur www.traceinternational.org. Le 10e rapport annuel de «Trace» fournit des analyses graphiques et textuelles sur toutes les enquêtes et mesures d'application de législation impliquant une corruption commerciale transnationale depuis le passage aux États-Unis de la loi sur les pratiques de corruption à l'étranger («Foreign Corrupt Practices Act», FCPA). Les données de ce rapport dérivent essentiellement de «Trace Compendium» qui est la base de données de Trace sur les cas de corruption transnationaux. 
L'analyse couvre des événements d'exécution de la loi pour lesquels les informations sont du domaine public et ne concernent pas des affaires mettant en cause une corruption uniquement nationale. À propos de «trace». Trace est reconnue à l'échelle mondiale en tant qu'association professionnelle anticorruption et prestataire de premier plan de solutions à coûts partagés pour la gestion des risques par partie tierce. Les membres et les clients rassemblent plus de 500 entreprises multinationales ayant leur siège dans le monde entier. «Trace» est basée aux États-Unis et est enregistrée au Canada, et sa présence s'étend sur cinq continents.
Pour en savoir plus, visiter www.TRACEinternational.org. 
D. H.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Femme Magazine 06:00 | 02-06-2020

Bien-être
3 Remèdes naturels efficaces contre la transpiration

L’été arrive et on a tendance à transpirer davantage. Cependant, la transpiration excessive peut être très désagréable et même gênante. Voici comment lutter contre la transpiration de manière naturelle.

2

Actualités 11:00 | 04-06-2020

Les avocats réclament la présence de Bedoui et Saïd Bouteflika au procès de Hamel
L’ombre des grands absents

L’ombre des absents plane lourdement dans la seconde partie du jugement de Hamel et de ses trois fils. En dépit de l’insistance du collectif de défense des prévenus, Saïd Bouteflika et Nourredine Bedoui n’ont pas comparu durant les deux