Rubrique
Culture

ACTUCULT

Publié par R.C
le 13.03.2018 , 11h00
55 lectures

Musée national d’Art moderne et contemprain d’Alger (rue Larbi-Ben-M’hidi, Alger- Centre)
Jusqu’au 10 avril : Exposition «Le design italien rencontre le design algérien».
Salle Ibn-Khaldoun (16, rue Docteur-Saâdane, Alger)
Jeudi 15 mars à partir de 19h30 : Concerts de Rym Hakiki et de l’association El Rachidia de Cherchell.
Vendredi 16 mars à partir de 17h : concerts de l’association El Maka et de l’association Cortoba.
Samedi 17 mars à partir de 16h : Concerts de l’association Djenadia et de l’association Soundoussia.
Opéra d’Alger Boualem- Bessaïh (Ouled Fayet, Alger)
Jeudi 15 mars à 19h : Soirée hommage à Hachemi Guerouabi. Concerts de Ziyad Gharsa (Tunisie), Abdelwahab Doukali (Maroc), Nadia Ben Youcef (Algérie) et de la troupe El Bareh (école Hachemi-Guerouabi. Les tickets sont disponibles au guichet de l'Opéra de 10h à 16h30. Entrée 1 000 DA.
Musée d’art moderne d’Oran
Jusqu’au 2 avril : exposition collective de 35 artistes peintres femmes intitulée «touches féminines où se mêler le langage des couleurs».
Espace D’art Contemporain- Espaco (Résidence CMB 196 OUED TERFA, El-Achour, Alger)
Jusqu’au 23 mars : Expo d’El Moustach «Sog Ur Mother - is open at night !!!» (hommage à la pop culture algérienne ).
Rencontre
Rencontre-débat-signature avec Leïla Aslaoui pour son nouveau livre Raison garder, éditions Média-Plus, 2018, le samedi 17 mars de 14h à 17h à la librairie Média-Plus au 32, avenue Abane-Ramdane. Constantine.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 14-06-2018

Madjer s’accroche

Selon des indiscrétions, l’actuel entraîneur national Rabah Madjer aurait fait savoir à ses proches son intention de ne pas démissionner de son poste. Malgré les résultats médiocres et le fait qu’une large partie de

2

Actualités 11:00 | 14-06-2018

«AFFAIRE DES PESTICIDES»
Lourdes pressions sur les exportations

«L’affaire des pesticides» prend désormais une tournure aux relents politiques. Aux voies officielles qui se sont déjà exprimées sur le sujet, d’autres spécialistes sont montés au créneau pour dénoncer une «tentative de déstabilisation» du secteur de l’agriculture.