Rubrique
Culture

ACTUCULT

Publié par R.C
le 11.02.2019 , 11h00
46 lectures

Galerie Seen Art (Dely Ibrahim, Alger)
Jusqu’au 9 mars 2019 : exposition de l’artiste plasticien et calligraphe Yazid Kheloufi, intitulée «Les encres de l’âme». 
Salle des Actes de l'Institut Cervantès d'Alger (rue Khelifa-Boukhalfa, Alger) 
Lundi 11 février à 18h : L'Institut Cervantès d'Alger et l'ambassade d'Espagne en Algérie, en collaboration avec Casa Mediterráneo, organisent une conférence de Jorge Molist intitulée «De Quichotte à Game of Thrones». Conférence en langue espagnole avec traduction simultanée en français.
Théâtre national Algérien Mahieddine-Bachtarzi (Alger)
Jeudi 14 et vendredi 15 février : Pièce Nathan le sage d’après l’œuvre de Gotthold Ephraim Lessing. 
Mise en scène : Alice et Bertrand Kazmareck. Texte : Bertrand Kazmareck. La pièce sera présentée par la troupe Amitié Interreligieuse de la ville d’Istres (France).
Opéra d’Alger Boualem- Bessaih (Ouled Fayet, Alger) 
Vendredi 22 février à 20h 30 : Keral Productions présente un spectacle de Haroun, la révélation du stand-up français.
Institut Culturel Italien d'Alger (El-Biar, Alger) 
Jusqu’au 19 février : exposition «Rien de personnel», de l'artiste italien Claudio Burei. 
L'exposition est ouverte tous les jours sauf le samedi de 10h à 17h, le vendredi de 10h à 13h.
Galerie d’arts Le Paon (Centre des arts de Riadh El Feth, niveau 104, local 1B32, El-Madania, Alger)  
Jusqu’au 15 février 2019 :  Exposition collective d’arts plastiques «Alwan 2019», avec les artistes Abderrahmane Azougli, Djahida Houader, Slimane Boucetta, Yasmina Sadoun et Abderrahmane Kahlane.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux