Rubrique
Culture

ACTUCULT

Publié par R.C
le 17.03.2018 , 11h00
82 lectures

 

RencontreRencontre-débat-signature avec Leïla Aslaoui pour son nouveau livre Raison garder, éditions Média-Plus, 2018,
le samedi 17 mars de 14h à 17h à la librairie Média-Plus au 32, avenue Abane-Ramdane, Constantine.
Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh (Ouled Fayet, Alger)
Samedi 24 mars à 19h : concert de Lila Borsali. Promotion du nouvel album Pour l’Espoir. Un spectacle alliant musique, danse et théâtre et s'articulant autour d'un thème rassembleur : l'amour, l'acceptation, la tolérance, le savoir-vivre ensemble ! En un mot «Espoir». Projection du court-métrage musical réalisé par Belkacem Hadjadj sur l’une des chansons de l'album. Une vente-dédicace aura lieu après le concert.
Entrée : 1 000 DA
Musée national d’Art moderne et contemprain d’Alger (rue Larbi-Ben-M’hidi, Alger- Centre)
Jusqu’au 10 avril : Exposition «Le design italien rencontre le design algérien».
Salle Ibn-Khaldoun (16, rue Docteur-Saâdane, Alger)
Samedi 17 mars à partir de 16h : Concerts de l’association Djenadia et de l’association Soundoussia.
Musée d’art moderne d’Oran
Jusqu’au 2 avril : exposition collective de 35 artistes peintres femmes intitulée «touches féminines où se mêler le langage des couleurs».
Espace D’art Contemporain- Espaco (Résidence CMB 196 OUED TERFA, El-Achour, Alger)
Jusqu’au 23 mars : Expo d’El Moustach «Sog Ur Mother - is open at night !!!» (hommage à la pop culture algérienne ).

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 12-07-2018

SCANDALES, HADJ, VACANCES, FUITE DES CAPITAUX...
L’euro prêt à flamber

Les derniers scandales ayant marqué la scène nationale et largement médiatisés n’ont guère influé sur le cours de l’euro au marché parallèle. Hier 11 juillet, au square Port-Saïd, en plein cœur de la capitale, la monnaie européenne s’échangeait à

2

Actualités 11:00 | 12-07-2018

AFFAIRE DE TRAFIC DES CONTENEURS À ANNABA
Première audition des mis en cause

L’enquête sur le trafic de conteneurs et transfert illicite de devises ayant rapporté à leurs auteurs la somme faramineuse de près de 500 milliards