Culture / Culture

Le coup de bill’art du soir

Ce soir, au théâtre privé

Les coopératives et autres associations théâtrales indépendantes (ou plus ou moins indépendantes) ne manquent pas en Algérie. Une petite ville de la wilaya de Tipasa, par exemple, a son Mouvement théâtral de Koléa (MTK).

Du moment que la demande existe, pourquoi il n’y a pas encore un théâtre privé (un établissement et une scène) pour abriter les spectacles, les rencontres, les répétitions, etc., des gens du quatrième art ?
K. B.
bakoukader@yahoo.fr