Rubrique
Culture

UNE PRODUCTION DE L’ASSOCIATION RAOUAFED DE BÉCHAR Chkoune yesmaâ chkoune ? au Festival méditerranéen du théâtre

Publié par Kader Bakou
le 14.08.2019 , 11h00
28 lectures
La pièce, présentée dernièrement aux 9es Journées théâtrales du Sud à Alger, aborde le problème de l’absence de dialogue entre gouvernants et gouvernés. Chkoune yesmaâ chkoune ? sera jouée sur les planches des villes de Monastir, Mahdia, Sousse et Kairouan.
Les Tunisiens écouteront, certainement, avec attention les dialogues de la pièce algérienne «Chkoune yesmaâ chekoune ?», dont le titre en langue française est : «Qui écoute qui ? ». En effet, cette récente production de l'association culturelle Raouafed pour l'art et le théâtre de la ville de Béchar a été sélectionnée pour participer à la 2e édition du Festival méditerranéen du théâtre prévue du 24 au 31 août 2019 dans plusieurs villes tunisiennes.
Chkoune yesmâa chkoune ?, mise en scène par Habib Medjahri, d’après un texte de Abdelkader Aarouche écrit en 1992, sera jouée sur les planches des villes de Monastir, Mahdia, Sousse et Kairouan, précisent les organisateurs de cette manifestation internationale.
Chkoune yesmâa chkoune ?, c’est comme un dialogue de sourds. Présentée dernièrement au 9es Journées théâtrales du Sud à Alger, la pièce, dans un registre tragicomique, traite également des sujets de la corruption et de l’injustice mère de tous les abus, à travers les mésaventures d’une paysanne accusée d’avoir laissé sa chèvre paître dans les terres du sultan. Pour effacer ce «lèse-majesté », cette pauvre femme se retrouve obligée d'implorer le pardon et «l’indulgence » des notables du royaume.
La pièce aborde ainsi l'absence de la culture du dialogue entre gouvernants et gouvernés, sujet d’une brûlante actualité aujourd’hui.
Fondée en 2017 à Béchar par des professionnels des arts de la scène de plusieurs villes du pays, l'association culturelle Raouafed (affluents) pour l’art et le théâtre a à son actif plusieurs pièces de théâtre et des spectacles dédiés aux enfants.
Le Festival méditerranéen du théâtre est organisé par le Centre national tunisien des arts dramatiques et scéniques de Kairouan.
Ce festival vise, notamment, à insuffler une dynamique de production et d'échange artistique dans cette ville tunisienne à travers l'organisation de plusieurs manifestations dédiées au quatrième art.
Kader B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-08-2019

LES RÉVÉLATIONS DE Me FAROUK KSENTINI
Comment Ould Abbès a été mis en prison

Les jours qui passent lèvent progressivement le voile sur les incroyables affaires anti-corruption qui se succèdent. Celle qui concerne Djamel Ould Abbès nous est révélée ici par son avocat. Me Farouk Ksentini tient, de prime abord, à s’expliquer : «Je n’accuse pas, je ne condamne pas, je relate uniquement ce qui s’est passé.» Tout commence à la mi-juin dernier, lorsque la justice fait parvenir

2

Périscoop 11:00 | 17-08-2019

Les monarchies du Golfe « arrosent» le Maroc !

La solidarité entre monarchies arabes bat son plein pour venir au chevet du palais de Rabat. Outre l’aide «classique» et régulière des Saoudiens, le royaume chérifien peut, aussi, compter sur