Rubrique
Culture

Musique Création de l’orchestre symphonique de la ville d’Oran

Publié par R.C
le 18.02.2019 , 11h00
48 lectures

La création d’un orchestre symphonique de la  ville d’Oran, composé d’une quarantaine de musiciens, a été annoncée par ses  fondateurs, lors d’une conférence de presse animée samedi au niveau du  Théâtre régional d’Oran (TRO). 
Le fondateur de cet orchestre, Mohamed Abbad, également directeur de  l’Institut régional de musique d’Oran, s’est félicité de la création de cet  orchestre qui réunit des professeurs de musique et des étudiants de différentes wilayas de l’Ouest, tout en remerciant le TRO, partenaire  «indispensable», qui abritera régulièrement des concerts de l’orchestre  symphonique. 
Pour sa part, le directeur du TRO, M. Mourad Senouci, a affirmé que ce  partenariat avec l’orchestre symphonique est un plus pour le théâtre, car il contribue à enrichir son programme. 
Le concert inaugural est prévu pour le 18 février en cours. Le chef d’orchestre Amine Kouider s’est proposé pour assurer les débuts du jeune orchestre dans un premier temps, a-t-on indiqué, ajoutant qu’un  concert éducatif est programmé le lendemain, soit le 19 février, au profit  de 500 collégiens et lycéens des différentes wilayas de l’Ouest. 
Le concert inaugural est parrainé par le ministère de la Culture et le  concert éducatif  coparrainé par les ministères de la Culture et de l’Education nationale, a fait savoir le directeur du TRO. 
Sur ce plan, M. Abbad, également musicien et chef de pupitre de l’orchestre de l’Opéra d’Alger, a insisté sur la nécessité de soutenir financièrement le jeune orchestre, déclarant : «Nous avons beaucoup de projets, mais sans moyens. Il est difficile d’aller aussi loin que nous le voulons.»  
L’orchestre ne dispose pas encore de siège et manque d’instruments  musicaux dont une partie est empruntée, a-t-il indiqué, soulignant : «Si nous voulons organiser des manifestations de qualité et participer à des  évènements à l’étranger, il nous faut des financements.»   «L’organisation d'un concert nécessite un million de dinars pour couvrir les cachets des musiciens et les frais d’hébergement, de transport et de restauration (...)», a-t-il estimé, ajoutant que «l’orchestre qui n’a  bénéficié que d’une subvention de 2 millions de DA ne peut compter sur cette somme, jugée dérisoire, pour préparer et participer à des évènements».

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-07-2019

Des gendarmes chez Houda Feraoun

Dans les couloirs du ministère de la Poste et des Télécommunications, on ne parle plus que de la récente visite de gendarmes au siège du département de Houda Feraoun. Les gendarmes auraient remis aux services du

2

Actualités 11:00 | 16-07-2019

MARCHÉ PARALLÈLE DE LA DEVISE
L’euro repart à la hausse

Le taux de change de l’euro au marché noir connaît des perturbations ces derniers jours. Après une inattendue et importante baisse enregistrée il y a deux semaines, ce taux a repris une tendance vers la hausse au square Port-Saïd à Alger, «bourse» informelle