Rubrique
Culture

Festival de la chanson oranaise Création du prix «Blaoui El Houari» à l’occasion de la 12e édition

Publié par R.C
le 11.07.2019 , 11h00
10 lectures

Le prix «Blaoui El Houari» d’une valeur d’un million de dinars est la nouveauté de la 12e édition du festival de la musique et  de la chanson oranaises prévue à Oran du 20 au 24 juillet, a-t-on appris hier mercredi de la Direction locale de la culture, organisatrice de l’évènement. 
Né à Oran le 23 janvier 1923 et mort le 19 juillet 2017, Blaoui El Houari est  l'un des fondateurs avec Ahmed Wahby du genre musical nommé El Asri, un  genre nouveau né à Oran dans les années 1940 et influencé par la musique  arabe traditionnelle orientale avec un langage poétique typiquement oranais. Il a révolutionné et modernisé la musique bedouie. 
Plusieurs artistes amateurs, spécialisés dans la chanson oranaise, prendront  part au concours pour l’obtention du prix «Blaoui El Houari», dédié par l’Office national des droits d’auteur et droits voisins, selon le commissariat du festival. 
Les jeunes chanteurs versés dans ce genre artistique ont dû passer par des  tours préliminaires d’un concours, organisé pour la circonstance tout au long des précédentes semaines, pour valider leurs billets pour cette phase finale, rappelle-t-on. 
Pour cette 12e édition, prévue au Théâtre régional Abdelkader-Alloula, les organisateurs ont élaboré un riche programme, avec la participation de quelques vedettes de ce genre musical, à l’image de Houari Benchennat, Baroudi Bekhedda, Souad Bouali et Houria Baba, précise-t-on. Lors de cette manifestation, des troupes de bedoui se produiront aussi.  
Elles sont attendues de différentes wilayas de l’ouest du pays, à l’image d’Oran, Relizane, Chlef, Tiaret et Mostaganem, souligne-t-on encore. 
Les vainqueurs seront primés lors de la cérémonie de clôture, souligne-t-on encore de même source.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent