Rubrique
Culture

POÉSIE La 2e édition du prix Sidi-Lakhdar-Benkhelouf en novembre

Publié par R.C
le 11.10.2018 , 11h00
161 lectures

La 2e édition du prix Sidi- Lakhdar-Benkhelouf de la poésie melhoun aura lieu à Mostaganem, en novembre, à l’occasion de la célébration du Mawlid Ennabaoui, a-t-on appris mardi de la direction locale de la culture. Le comité d’organisation de cette manifestation, ouverte à tous les poètes et artistes du pays, a retenu le thème du madih du Prophète Mohamed (QSSSL). La remise des prix aux lauréats coïncidera avec les festivités du Mawlid Ennabaoui, a-ton précisé. Le poète Abdelghaffar Abdelhafidh de la wilaya de M’sila a remporté, lors de la première édition, le prix de la meilleure poésie melhoun. Cette édition avait enregistré la participation de 18 poètes venus de 11 wilayas du pays. Sidi Lakhdar Benkhelouf, dont le prix porte le nom, est né au XVIe siècle dans le Dahra, à l’est de la wilaya de Mostaganem, où il a vécu plus de 120 ans. Il a été le laudateur le plus prolifique du Prophète Mohamed (QSSSL). Il était également un farouche résistant à l’occupation espagnole puisqu’il a participé et narré par les vers la célèbre bataille de Mazagran, ayant opposé la population locale à l’envahisseur espagnol (22-26 août 1558) comme il a pris part à une autre bataille à Cherchell, selon des sources historiques.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux