Rubrique
Culture

Le coup de bill’art du Soir La voix du peuple

Publié par Kader Bakou
le 19.02.2019 , 11h00
201 lectures

Las de prêcher dans le désert, j’avais hâte de retourner chez moi. Soudain, au milieu des dunes, je vois un vieil homme assis, à l’arabe, sur le sable.
«Je suis le peuple, ou plutôt son incarnation temporaire, car le peuple, en réalité, n’existe pas.  En vérité, Je ne  suis que le produit de votre imagination», me dit-il.
- «Comment ça, le peuple n’existe pas. Est-ce que c’est parce qu’il est démissionnaire ?
- Non ! L’expression ‘’peuple démissionnaire’’ ne veut rien dire. Si même sa volonté est de ‘’démissionner’’, c’est un camouflet pour les politiciens et une forme d’expression démocratique qu’il faudrait respecter. Une multitude d’individus et d’individualités uniques et irremplaçables ne peuvent pas se rassembler dans une seule homogénéité, fut-elle appelée le peuple. C’est impossible !»

Je reste pantois. Après un silence, «le peuple» continue : «J’ai des messages à transmettre. J’ai besoin de vous pour ça.» Je sors mon vieux calepin et mon stylo.
«Dites aux hommes  de cesser de parler en mon nom car je n’existe pas.»  
Je note  très rapidement : «cessez  parler nom peuple.»  
«Ensuite ?»  demandé-je. Comme je ne reçois pas de réponse, je lève les yeux. Le peuple a disparu. A-t-il réellement existé ? 
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 21-05-2019

Et l’avion de Bouteflika ?

L’on se rappelle que Bouteflika avait tenu à acquérir un avion de type Airbus 340-500, un appareil pour les longs courriers. Après son premier AVC, l’avion est resté cloué au sol. Va-t-il être reversé à la flotte d’Air Algérie ?

2

Périscoop 11:00 | 21-05-2019

Ghoul et l’immunité

Selon des indiscrétions, le Sénat n’a pas été saisi sur le cas du sénateur et ex-ministre Amar Ghoul, afin qu’il lève son immunité parlementaire. A rappeler que Amar Ghoul n’a pas été entendu par le tribunal