Rubrique
Culture

Programme ramadhan 2018 Lancement dès samedi

Publié par Sarah Haidar
le 17.05.2018 , 11h00
220 lectures

Le Théâtre national algérien et l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) ont d’ores et déjà annoncé leur programme pour ce mois de Ramadhan 2018. Théâtre, cinéma, musique, exposition et spectacles pour enfants sont prévus dès le 19 mai.
Sept pièces de théâtres et cinq récitals musicaux sont programmes au Théâtre national algérien du 19 mai au 12 juin 2018 à partir de 22h30. A l’affiche du 19 au 23 du mois, la pièce Slimane Elouk, adaptée en 1942 par Mahieddine Bachtarzi d’après Le malade imaginaire de Molière et mise en scène par Abdelkrim Beriber.
Théâtre et musique se relaieront ensuite sur les planches du TNA, avec des récitals de Baâziz, Lila Borsali, Mohamed Raoui, l’Orchestre régional de musique andalouse d’Alger dirigé par Mokdad Zerrouk, les pièces Hzam El Ghoula écrite par Omar Fetmouche et mise en scène par Latrèche Mouhoub pour le compte du Théâtre régional de Béjaïa, Sans adresse de Saïd Bouabdallah sur un texte de Ali Abdoun, El Ghalta écrite par Saïd Fahsi et mise en scène par Mohamed Moulay Meliani pour le Théâtre régional d’Oran, Mouhakama de Djamel Guermi, d’après le texte de Nabil Rezzoug, la pièce marocaine Prendre la parole de la troupe Transit, écrite par Issam El Youssefi et mise en scène par Mahmoud El Chahdi, un one-man-show de l’humoriste à succès Kamel Abdat, etc.
Une soirée d’hommages est également prévue en l’honneur des comédiens Mohammed Hazim et Hamza Fighouli ainsi qu’une cérémonie de remise des prix Ali Maâchi des jeunes artistes. Pour sa part, l’Office national de la culture et de l’information annonce que le programme Ciné-Office se poursuivra durant le mois de Ramadhan avec, à l’affiche, le documentaire de Malek Bensmaïl La bataille d’Alger, un film dans l’histoire, le film d’aventure américain Lost city of Z de James Gray, Jusqu’à la fin des temps de Yasmine Chouikh, le film d’animation Paddington 2 de Paul King ; lesquels films seront projetés à travers l’ensemble des salles de l’ONCI (El Mouggar et Atlas à Alger, Les Isser à Boumerdès, Ahmed Bey à Constantine, Essaâda à Oran et la salle du 8-Mai- 1945 à Kherrata). Mais ce sera le programme musical qui dominera les soirées de l’ONCI avec notamment à la salle El Mouggar des récitals de musique traditionnelle et des spectacles de variété animés par Aziouz Raïs, Abderrahmane El Koubbi, Mohamed Rouane, Mohamed Boukhars, Hassiba Amrouche, la troupe El Ferda.
Un programme baptisé «Fa, une note au féminin» réunira plusieurs chanteuses de différents registres à l’instar de Nacima Chaâbane, Beihdja Rahal, Zakia Kara Terki, Lila Borsali et la troupe Lemma Becharia.
Plusieurs spectacles pour enfants sont par ailleurs prévus dans les différentes salles de l’ONCI, tous les vendredis à partir de 10h.
Sarah H. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

2

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui