Rubrique
Culture

Le coup de bill’art du Soir L’appel au vivre-ensemble venu de l’émirat de Sicile

Publié par R.C
le 11.07.2018 , 11h00
553 lectures

Elle est appelée la chambre des «mystères»,  des «merveilles», parfois «la chambre bleue». C’est une pièce dans une villa de Palerme, sur l’île de Sicile, au sud de l’Italie,  où on trouve une phrase qui se lit en arabe et en latin, de droite à gauche et de gauche à droite. En langue arabe, on peut ainsi lire dans cette belle calligraphie : «Dieu soit loué. Rien n’est semblable à lui», et à peu près les mêmes louanges à Dieu en latin.
Cette vieille villa a été achetée, il y a une quinzaine d’années, par Giuseppe Cadili.  Un jour, en nettoyant une tache d’humidité sur le mur, il découvre sous plusieurs couches de peinture la phrase en langues arabe et latin.  Plus tard, il découvre aussi que cette phrase en lettres argentées est écrite partout sur les murs de la chambre. Ce n’est pas encore fini ! 
Le propriétaire de la villa, avec l’aide du musicien Giuseppe Mazzamutto, découvre cachée dans la même phrase une mélodie musicale écrite en neumes, les notes de musique en usage au Moyen-âge européen et qui se lit, elle aussi, de droite à gauche et inversement. Ce morceau de musique est devenu aujourd’hui un arrangement pour orchestre. 
Le restaurateur Franco Fazzio explique que cette écriture a pu résister au temps et à quatre couches de peinture parce qu’elle a été écrite en peinture à l’huile sur mur, une technique qui n’était utilisée que sur de petites surfaces. Celui qui l’avait écrite sur les murs de cette chambre voulait ainsi passer un message qui a été retrouvé  plusieurs siècles après. 
L'émirat de Sicile, dont la capitale était Palerme, a existé de 831 à 1091.
Les musulmans, qui ont mis le pied sur l'île pour la première fois en 652, ont pris le contrôle de toute l'île à l'Empire byzantin après une série  de batailles de 827 à 902. Une culture arabo-byzantine s'est développée, dans un État multiconfessionnel et multilingue. 
L’auteur de la phrase dans «la chambre des merveilles» était-il Arabe ou européen ? Etait-il musulman ou chrétien ? Qui qu’il soit, espérons que  son message de paix et de vivre-ensemble soit entendu et compris aujourd’hui. 
K. B
bakoukader@yahoo.fr

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire

2

Actualités 11:00 | 09-12-2018

VISITE DE MOHAMMED BEN SALMANE À ALGER
L'enjeu était pétrolier

En arrivant à Alger, le prince saoudien était animé d'intentions qui semblent aujourd'hui bien plus évidentes qu'elles ne l'étaient. En crise politique avec plusieurs Etats membres de l'Opep, Mohammed Ben Salmane est venu solliciter l'aide de l'Algérie en vue des négociations serrées qui s'annonçaient. Tous les éléments du puzzle se sont mis en place. Les événements survenus à la suite du déplacement de Mohammed Ben Salmane l'ont bien prouvé, le roi d'Arabie Saoudite a chargé