Rubrique
Culture

Expo collective d’arts plastiques au TNA L’art en questions et réponses

Publié par Kader Bakou
le 21.07.2019 , 11h00
82 lectures

«Le pourquoi de la création»,  un titre peu banal ! C’est deux en un ou la question et la réponse en même temps. «Le pourquoi de la création» est le titre de l’exposition collective d’arts plastiques qui se déroule jusqu’au 31 juillet 2019 à la salle Hadj-Omar du Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi à Alger. 
Tout a commencé par une idée qui a donné naissance à un concours qui a permis à des artistes anonymes de participer à cette exposition très variée, notamment la peinture, la caricature, le dessin et la photographie. 
Le Théâtre national algérien (TNA) et l’artiste plasticienne Nour Chéraz ont donc associé leurs efforts pour une louable initiative dans le domaine des arts plastiques. Un appel a été ainsi lancé aux artistes, en herbe et autres, et même aux artistes qui s’ignorent de participer à cette exposition collective au thème quasiment illimité.
«Mais vous, pourquoi créez-vous? Pourquoi exposez-vous ? 
Votre réponse est notre thème», avaient fait remarquer les organisateurs. «En couleur ou en noir et blanc, vos créations, selon l’état d’âme et la spécificité de chacun d’entre vous, sur des surfaces planes ou sur des volumes, auront à répondre à la question lancinante qui subsiste : pourquoi créons-nous ? Pourquoi exposons-nous ? Peut-être alors qu’il s’agit de vouloir être en face de l’autre, le public, l’affronter ou dialoguer avec lui ? Avez-vous alors ce besoin impérieux d’être compris, écouté, vu, d’être enfin apprécié, par l’image et la couleur ? Que devient alors la charge émotionnelle de votre propre histoire dans l’histoire ? Elle s’extériorise à travers la matière plastique, et c’est là que l’art prend forme !» fait remarquer Nour Chéraz, commissaire de l’exposition.
 «Lorsque des artistes tendent la main à d’autres pour qu’ils extériorisent l’esthétique qu’il y a dans leurs palettes, nous ne pouvons qu’applaudir l’initiative», a écrit l’écrivain Mohamed Bourahla en guise de préambule dans le catalogue de l’exposition. 
«L’expo est l'aubaine rêvée pour que les artistes se délogent de l'isolement et se révèlent au public pour échanger leurs expériences dans le domaine de la co-création», a précisé l’artiste peintre féru du signe Noureddine Hammouche.
 Née en 1973, Nour Chéraz est, depuis 1994, enseignante en informatique et en dessin artistique. Depuis 1996, elle a participé et animé un grand nombre d’expositions. Elle active aussi dans des associations à caractère humanitaire. En 1988, elle a été élève de l’atelier des arts plastiques de l’artiste Chouaib Zouaoui. En 2013, Nour Chéraz a reçu un diplôme d’honneur d’écriture dramatique du Théâtre national algérien.
Cette expo au TNA est pour elle comme un retour aux sources !
Kader B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses