Rubrique
Culture

Le coup de bill’art du Soir Le casse-tête français

Publié par Kader Bakou
le 17.03.2018 , 11h00
382 lectures

Quel est le statut du français en Algérie, un pays qui n’est pas membre de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), contrairement à l’Albanie, l’Arménie, la Moldavie ou la Roumanie ? Le français «langue nationale», ça fait grincer pas mal de dents. «Langue officielle» aussi. Dans les différents concours littéraires, il est classé dans la catégorie des «langues en usage en Algérie».
Pourtant, nos responsables, nos ministres et notre Président s’expriment souvent en français. Des artistes peintres de Russie et de Pologne ont appris le français en Algérie. L’écrivaine chilienne Adriana Lassel et les chanteuses hollandaise Mother (Xandra Alkema) et américaine Tamara Turner aussi.
Même les Chinois apprennent à parler le français en Algérie.
Plus d’un demi-siècle après la guerre, le français en Algérie demeure «un butin de guerre» !
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 08-12-2018

Le niet de Ammar Saâdani

L’ancien SG du FLN, Ammar Saâdani, ne compte pas répondre à l’invitation que lui a adressée le nouveau coordinateur de l’instance dirigeante du parti, Moad Bouchareb, c’est ce qu’affirment des proches de Saâdani, même si

2

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire