Rubrique
Culture

Le coup de bill’art du Soir Le casse-tête français

Publié par Kader Bakou
le 17.03.2018 , 11h00
376 lectures

Quel est le statut du français en Algérie, un pays qui n’est pas membre de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), contrairement à l’Albanie, l’Arménie, la Moldavie ou la Roumanie ? Le français «langue nationale», ça fait grincer pas mal de dents. «Langue officielle» aussi. Dans les différents concours littéraires, il est classé dans la catégorie des «langues en usage en Algérie».
Pourtant, nos responsables, nos ministres et notre Président s’expriment souvent en français. Des artistes peintres de Russie et de Pologne ont appris le français en Algérie. L’écrivaine chilienne Adriana Lassel et les chanteuses hollandaise Mother (Xandra Alkema) et américaine Tamara Turner aussi.
Même les Chinois apprennent à parler le français en Algérie.
Plus d’un demi-siècle après la guerre, le français en Algérie demeure «un butin de guerre» !
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

2

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui