Rubrique
Culture

France Le musée Rodin va ouvrir une antenne à Shenzhen

Publié par R.C
le 09.10.2019 , 11h00
18 lectures

Le musée Rodin de Paris va signer un important  accord de mécénat avec une grande fortune chinoise pour son embellissement, prélude à la construction d'une antenne à Shenzhen, a-t-on appris à l'ouverture du 4e Forum culturel franco-chinois lundi à Nice, dans le sud-est de la France. Les détails sur cette antenne du musée parisien seront dévoilés lors du  prochain voyage du président français Emmanuel Macron en Chine. 
«Pour moi, ce mécénat est déterminant», a précisé à l'AFP, sans donner de montant, la directrice du Musée national Rodin, Catherine Chevillot, qui précise qu'il s'agit d'insérer dans les boiseries de l'établissement des œuvres réalisées par trois artistes de trois continents, Jean-Paul Marcheschi  (France), Barthélémy Toguo (Cameroun) et
Li Xin (Chine). Surnommé «Le peintre de l'eau», ce dernier travaille beaucoup avec le papier et l'encre de Chine, dans une parfaite synthèse de la grande tradition et du contemporain. Tous les trois réaliseront 18 médaillons ou dessus de portes, sur des emplacements dont la décoration avait été ôtée et vendue au XIXe siècle. 
Le Musée national Rodin, qui s'autofinance à 100%, a développé des liens avec la Chine depuis 2013 où le sculpteur français jouit d'une forte réputation. Pour Mme Zhang Chengcheng, qui a passé une partie de son enfance à Metz  (est de la France), puis fait fortune dans l'immobilier à Xian (centre de la Chine), c'est la première grande opération de mécénat, promue par l'entremise  du centre d'arts Yishu 8 à Pékin. Le 4e Forum culturel franco-chinois à Nice prévoit de nombreux débats, à l'initiative de la Fondation de l'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin. 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires