Rubrique
Culture

Théâtre régional d'Oran Le voyage de Sindbad bientôt à l'affiche

Publié par R.C
le 10.09.2019 , 11h00
23 lectures

Un nouveau spectacle de marionnettes intitulé «Le voyage de Sindbad» sera prochainement à l'affiche du Théâtre régional d'Oran Abdelkader-Alloula (TRO), a-t-on appris samedi du directeur de  cette structure culturelle. Il s'agit d'une production du TRO qui sera présentée début octobre  prochain, a précisé à l'APS Mourad Senouci, signalant que la mise en scène est signée Bengueddache Boualem. 
Cette création donnera le ton à la nouvelle saison culturelle qui sera  marquée par plusieurs productions dont un autre spectacle de marionnettes  intitulé «Le train», écrit par Mansouri Bachir et mis en scène par Lahouari  Abdelkhalek. 
Deux autres pièces pour enfants sont également programmées, à savoir le spectacle de rue El Faqir (le pauvre) de Leila Touchi et Qum qum, mared el-koutoub, mis en scène par Ahmed Khoudi, d'après le texte du jeune auteur algérien Youcef Baâloudj. L'investissement du TRO dans les œuvres pour enfants s'explique par le  fait que cette catégorie constitue le premier public de cet espace culturel, a-t-on souligné. 
Les nouvelles productions sont ainsi promises à un beau succès, à l'instar  de celui recueilli par Pinocchio, adapté et mis en scène par Kada Bensmicha et qui affiche complet depuis sa première représentation donnée en octobre 2018. 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 06:00 | 31-03-2020

Air Algérie parmi les grands perdants

L’International Air Transport Association (IATA) estimait, au 11 mars, les pertes collectives en recettes des compagnies africaines à environ 4,4 milliards de dollars à cause du coronavirus. Désormais, les

2

Actualités 06:00 | 02-04-2020

Il évoque la difficulté de sa mise en pratique
Tebboune exclut l’option du confinement général

Pas de retour aux écoles et aux universités, ni de confinement général dans l’immédiat. Une prime de risque exceptionnelle sera octroyée au personnel médical. Aucune intention de cacher la vérité aux Algériens quant à la gestion