Rubrique
Culture

THÉÂTRE Maâroud lel h’waen nouvelle version

Publié par R.C
le 10.10.2018 , 11h00
36 lectures

La nouvelle production du Théâtre régional d’Oran, Maâroud lel h’wa, présentée dernièrement en avant-première devant une salle comble, est une invitation à aimer l’autre, via une histoire donquichottesque, semée de situations cocasses. La pièce, écrite et mise en scène par le dramaturge Mohamed Bakhti, transporte le public, en une heure de temps, à travers les péripéties d’un voyage de deux personnages qui partagent un bout de chemin, l’un à la recherche de la dignité et l’humanité, et l’autre à la recherche de la fortune. Avec beaucoup d’humour, le metteur en scène raconte ce voyage semé d’embuches, où l’un des compagnons se montre brave et loyal dans toutes les situations, alors que son jeune ami, corrompu et cupide, ne pense qu’au profit. «Les deux personnages, étant l’un l’opposé de l’autre, finissent pourtant par développer une profonde amitié. Le cupide finit par prendre de la graine au contact de son ami», a expliqué le metteur en scène en marge de la générale de sa pièce. Maâroud lel hwa est une invitation à ouvrir son cœur à l’amour de l’autre, à l’humanité et à la dignité, note M. Bakhti, ajoutant qu’il est ému de revenir sur scène avec cette pièce qui a eu beaucoup de succès au cours des années 90. Cette production du TRO a reçu plusieurs prix, nationaux et internationaux, au cours des années 90. Les thèmes abordés sont toujours d’actualité. Le texte a été gardé intégralement, avec l’injection d’un sang nouveau et une distribution en faveur des jeunes de la nouvelle génération, a fait savoir M. Bakhti, qui a salué l’initiative du TRO de revisiter le patrimoine de l’établissement.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 16-10-2018

AFFAIRE KAMEL EL BOUCHI, GÉNÉRAUX-MAJORS EMPRISONNÉS...
Louh élude les sujets qui fâchent

Le lendemain de l’arrestation et de l’emprisonnement de 5 généraux-majors de l’ANP ( Armée nationale populaire), pas des

2

Actualités 11:00 | 17-10-2018

BOUHADJA INTERDIT DÉSORMAIS D’ACCÈS À L’APN
Vers l’élection d’un autre président

Face au refus obstiné de Saïd Bouhadja de déposer sa démission du poste de président de l’Assemblée populaire nationale, le pouvoir passe à l’acte : une destitution en règle du président «rebelle» et l’élection de son remplaçant dans les tout prochains jours. Sur instruction de la présidence, un plan est mis en place dans ce sens et qui a été enclenché, lundi dernier, par une première étape exécutée par