Rubrique
Culture

Université de Blida Ouverture aujourd’hui du Concours national universitaire de la calligraphie arabe et de l’enluminure

Publié par R.C
le 16.11.2019 , 11h00
17 lectures

La 4e édition du Concours national universitaire de la calligraphie arabe et de l’enluminure sera ouverte, aujourd’hui, à la résidence universitaire Zoubida-Hamadouche de Soumaâ (Blida), avec la participation d’une cinquantaine d’étudiants de différentes wilayas. 
Selon Ahmed Rahmani, chargé de la communication auprès de la direction des œuvres universitaires de Blida, «14 directions des œuvres universitaires de plusieurs wilayas, dont Sétif, Batna, Tindouf, Béchar et Oran, ont déjà confirmé leur participation à ce concours, outre celles de Blida, Soumaâ et El Affroun». 
Cette 4e édition est en phase de devenir «une tradition» dans la wilaya, visant, a-t-il déclaré, «la découverte et la promotion de talents estudiantins dans les arts de la calligraphie et de l’enluminure, considérés comme un legs culturel exprimant l’identité nationale», a-t-il estimé.  
Les étudiants en lice vont concourir dans deux disciplines artistiques, à savoir la calligraphie arabe, où  ils auront la liberté de choisir leur texte, et l’art de l’enluminure.  Les concurrents seront évalués par un jury de professeurs spécialisés dans le domaine, est-il signalé. 
Une exposition de différentes réalisations de participants aux éditions précédentes de ce concours, parallèlement aux œuvres des concurrents de l’actuelle édition, est aussi programmée en marge de cette manifestation culturelle et artistique, organisée à l’initiative de la direction des œuvres universitaires de Blida, jusqu’à lundi.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Corruption 11:00 | 09-12-2019

DES MOTS POUR LE DIRE
Ouyahia, en 2007, au sujet de la corruption et de la mauvaise gestion

«J’ai un ami, qui est toujours ministre et en poste très important au gouvernement ; lorsque nous parlions de la corruption qui existe au plus haut niveau de l’Etat, il me disait qu’il ne faudrait pas non plus oublier de parler et